A diffuser sans modération et pour votre info :

 

Un enfant meurt toutes les trois secondes dans le monde

à cause de l’extrême pauvreté

 (voir le clip)

 

 

 

 

VOUS POUVEZ AGIR POUR QUE CELA CHANGE !

 

Lire des dernières nouvelles


 

Vous trouverez ci-dessous le "Mail bomber" - ou campagne de mail - efficace, appelant

à la mobilisation plus de 75 PAYS (voir ces pays). Les manifestations en France et partout dans le monde, ce 1er Juillet, journée mondiale de la mobilisation, ont été un plein succès (plus de détails ici).

 

La campagne 2005 plus d'excuses ! vous remercie de votre soutien.

Les résultats du G8 sont insatisfaisants au regard des enjeux, mais la pression citoyenne, ajoutée au travail de lobbying des organisations de la société civile, a permis d'acquérir quelques avancées lors de la rencontre du G8 à Gleneagles : doublement de l'aide publique au développement en 2015, annulation de la dette de 18 pays parmi les plus pauvres.

Prochaine échéance : Assemblée générale de l' 0NU ( 14 au 16 septembre prochain - New York ) pendant laquelle il sera réalisé le premier bilan des objectifs du millénaire pour le développement.

La campagne continue ! Chaque voix compte !

Déjà plus de 190.000 signatures sur les 300.000 que nous attendons !

 

En France, vous pouvez encore marquer votre participation en signant la pétition

Signez maintenant la pétition sur

http://www.2005plusdexcuses.org/article.php3?id_article=15

(vous recevrez ensuite une confirmation de votre signature)

           Pour nous soutenir, n’hésitez pas pour adresser ce message à votre carnet d’adresses !

 

Pour les autres pays, reportez-vous aux pages concernées.

 

Transmettez ce message  sans modération à tous vos contacts, notamment personnels,

en les incitant à le transmettre à leur tour à leurs connaissances.

 

Ces campagnes de mail sont généralement très efficaces en terme de nombre de personnes atteintes.

N'hésitez pas à les envoyer à vos collègues ainsi qu'aux listes de diffusion

dont vous avez connaissance, associatives ou autres.

 

Vous pouvez, encore, simplement recopier les trois lignes qui suivent, tels quelles,

dans tous vos mails (cf. comment faire un copier-coller) ou les placer dans votre carte de visite virtuelle (celle que vous pouvez joindre automatiquement à tous vos envois de mails) :

 

     Un enfant meurt toutes les trois secondes dans le monde à cause de l’extrême pauvreté

                                     VOUS POUVEZ AGIR POUR QUE CELA CHANGE !
                                       cf. <http://www.RetrouverSonNord.be/EnfantMeurt.htm>

 

 


www.2005plusdexcuses.org

 


 

Un enfant meurt toutes les trois secondes dans le monde à cause de l’extrême pauvreté  (voir le clip)
 

Pourtant, en 2000 devant l’ONU, 191 chefs d’Etat ont décidé de mettre un terme à l’extrême pauvreté et promis d’atteindre 8 objectifs chiffrés et réalisables d’ici 2015 (Objectifs du millénaire pour le développement, OMD) : accès à l’éducation, lutte contre le sida, meilleure répartition des richesses ...

 

Cinq ans plus tard, au tiers du parcours, les promesses ne suffisent plus, nous demandons des actes !

 

A la veille de la rencontre des huit pays les plus riches (G8 en Ecosse début juillet), plus de 75 pays (voir les pays) se sont mobilisés au Nord et au Sud pour rappeler aux dirigeants, que le sort de la moitié de la population mondiale, celle qui vit avec moins d'un dollar par jour, nous importe.

 

Soyez solidaires des 3 milliards d’êtres humains vivant sous le seuil de pauvreté : rejoignez les millions de citoyens réunis à travers le monde, pour faire pression sur les dirigeants des 8 pays les plus riches.
 

Signez maintenant la pétition sur

http://www.2005plusdexcuses.org/article.php3?id_article=15

(vous recevrez ensuite une confirmation de votre signature)

   Pour nous soutenir, n’hésitez pas pour adresser ce message à votre carnet d’adresses !

 

La Coalition 2005 : plus d’excuses ! regroupe en France plus d’une centaine d’ONG, de syndicats, d’associations mobilisées autour des objectifs du millénaire pour le développement, elle est membre de l'Action mondiale contre la pauvreté, qui fédère plusieurs millions de citoyens dans le monde.

 

Pour avoir des infos sur la campagne internationale et sur les campagnes de chaque pays : www.whiteband.org 

 

Retour au début de cette page

 

 

 

 

Quelle mobilisation ?

 

 

Au niveau international, l’ensemble des organisations engagées dans l’Action mondiale contre la pauvreté va rester mobilisé. En effet, nous continuons de croire que l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement est possible. C’est une question de volonté politique.

 

La Coalition « 2005 : plus d’excuses ! » qui a rassemblé plus d’une centaine d’associations, d’ONG, de syndicats et de collectivités territoriales a ainsi décidé de rester mobilisée au delà de 2005 et de se constituer en réseau sous le nom « Action mondiale contre la pauvreté - France ». Elle organisera tous les ans un séminaire sur l’évolution de la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement, leur financement et le rôle de la France. Le premier aura lieu en septembre 2006.

Parallèlement, nombreuses sont les organisations membres de la coalition qui continuent de travailler sur les thèmes abordés en 2005.

-  Dette : Plateforme Dette et Développement

-  Aide : Commission Aide publique au développement de Coordination SUD

-  Commerce agricole : Commission Agriculture et alimentation de Coordination SUD

-  Commerce agricole : Plate forme RADIS

-  Evasion fiscale : Plate forme Paradis fiscaux et judiciaires /

-  Pour plus d’informations, voir le site de Survie :

-  Gouvernance mondiale : réseau IFI

 

 

Retour au début de cette rubrique "Nouveaux articles"

Aller au début de cette page

 

 


 

 

L'Action Mondiale contre la Pauvreté est une alliance mondiale qui vise à vérifier que les dirigeants du monde tiennent leurs promesses, et à avancer sensiblement dans l'élimination de la pauvreté durant l'année 2005.

 

 

C’est une alliance formée de tous ceux qui croient en l’élimination de la pauvreté: coalitions déjà existantes, ONG nationales et internationales, groupes communautaires, syndicats, individus, familles, groupes religieux, activistes, etc.

Vous pouvez voir qui fait partie de l’Appel Mondial à l’Action contre la Pauvreté..

L’année 2005 est l’occasion d’interpeller les politiques et gouvernements au sujet de leurs projets concernant l’éradication de la pauvreté, et de leur exiger une action immédiate. C’est une opportunité pour que tous ensemble, nous exigions des dirigeants mondiaux des actions contre la pauvreté.

Tout au long de l’année, divers groupes et personnes organiseront leurs propres activités locales, nationales et internationales. Pour en savoir plus sur les activités prévues dans les différents pays du monde, allez visiter la page des campagnes nationales, et informez-vous de leurs dernières nouvelles..

Vous pouvez également vous associer à ce mouvement mondial en portant un bandeau blanc pendant l’année 2005. Si vous êtes membre d’une organisation, ou si vous êtes un particulier voulant lutter contre la pauvreté, informez-vous sur comment agir maintenant.

Pour plus d'information sur les sujets sur lesquels nous travaillons pour faire la différence en 2005, cliquez ici.

 

     Retour au début de cette page

 

Agir localement

Africa

Americas

Europe

Asia

Oceania

L'Appel Mondial à l'Action contre la Pauvreté est composé de campagnes nationales du monde entier, construites sur des réseaux déjà existants, et leurs stratégies et activités.

Pour en savoir plus sur ce qui se passe dans votre pays ou dans d'autres régions du monde, sélectionnez-le sur la liste au-dessous de la carte. Les plate-formes nationales rajoutent régulièrement leurs informations au site, avec des plans, des dates-clé, des documents et l'information vous expliquant comment participer au projet. Revenez régulièrement visiter le site pour être mis au courant des nouveautés.

Si vous êtes membre d'une organisation, cliquez ici pour entrer en contact avec les groupes qui travaillent déjà dans votre pays.

Si vous êtes un particulier désirant participer à la campagne, cliquez ici pour vous inscrire et recevoir les dernières informations.

Afrique

Algeria

Bahrain

Benin

Burundi

Cameroon

Congo DR

Egypt

Ethiopia

Ghana

Guinea

Kenya

Morocco

Namibia

Niger

Nigeria

Senegal

Sierra Leone

Somalia

South Africa

Sudan

Tanzania

Togo

Tunisia

Uganda

Zambia

Zimbabwe

Amerique

Argentina

Bolivia

Brazil

Canada

Chile

Colombia

Costa Rica

Ecuador

El Salvador

Nicaragua

Paraguay

Peru

United States

Uruguay

Europe

Armenia

Austria

Azerbaijan

Belgium

Denmark

Estonia

Finland

France

Georgia

Germany

Greece

Ireland

Italy

Luxembourg

Malta

Netherlands

Norway

Portugal

Romania

Russia

Serbia and Montenegro

Slovakia

Spain

Sweden

Switzerland

Turkmenistan

United Kingdom

Asie

Afghanistan

Bangladesh

Cambodia

China

Hong Kong

India

Indonesia

Iraq

Japan

Jordan

Kuwait

Lebanon

Mongolia

Nepal

Pakistan

Palestine

Philippines

Saudi Arabia

South Korea

Sri Lanka

Syria

Vietnam

Yemen

Oceanie

Aotearoa - New Zealand

Australia

Tonga

Galerie de photos

 

 

Retour au début de cette page

 

 

 

Voir aussi

 

 

«Nous assistons à la privatisation du monde»

 

 Propos Jean Ziegler recueillis par Michel Paquot

"Auteur de nombreux essais dénonçant les travers de son pays
(« Une Suisse au-dessus de tout soupçon»,
«La Suisse lave plus blanc»), et plus
précisément la complicité entre ses banques et les nazis
(«La Suisse, l’or et les morts»),
le sociologue Jean Ziegler a mis au cœur de son travail
le Tiers-Monde en général et l’Afrique en particulier
(»Contre l’ordre du monde», «Main basse sur l’Afrique»),
tout en s’intéressant aux mouvements de résistance, et
notamment à cette «nouvelle société civile planétaire»
réunie au Forum social mondial de Porto Alegre.

Nommé rapporteur spécial à l’ONU pour le
droit à l’alimentation, il a publié en 1999
«La faim dans le monde expliquée à mon fils».

«Quiconque meurt de faim est victime d’un assassinat volontaire»
Basé sur des chiffres précis et sur des rapports officiels,
«Les nouveaux maîtres du monde» stigmatise
les «oligarchies capitalistes» qui, détruisant les Etats et la nature,
détruisent l’homme. Ces «prédateurs» arrogants et cyniques
s’appuient sur le puissant Empire étasunien et agissent
principalement via des «machines de guerre»
tentaculaires et impitoyables l’ Organisation mondiale du commerce
(OMC), la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI),
dont Ziegler, comme bien d’autres, prône la suppression pure et simple.
«En dix ans, le produit mondial brut a plus que doublé», explique-t-il.

«Pour la première fois peut-être dans l’histoire de l’humanité,
la pénurie est vaincue. Aujourd’hui, 12 milliards d’êtres humains
pourraient être nourris sans problème.
Or nous ne sommes que 6,2 milliards sur terre et pourtant
la plupart des 4,8 milliards d’habitants des 120 pays
du Tiers-Monde ne vivent pas comme des êtres humains.

Les quatre cavaliers de l’apocalypse du sous-développement la faim,
la soif, la guerre et les épidémies ont provoqué,
selon les rapports des Nations unies, 56 millions de victimes en 2001.
Et ces chiffres ne cessent d’augmenter.

Toutes les sept secondes un enfant en dessous de dix ans
meurt de faim et 826 millions de personnes sont gravement
sous-alimentées en permanence.
Et l’horreur se reproduit puisqu’une bonne partie d’entre elles
sont des femmes qui donnent naissance à des enfants foetalement
sous-alimentés,

Toutes les quatre minutes, quelqu’un perd la vue par manque
de vitamine A. Il n’y a pourtant aucune fatalité dans la
destruction de nos semblables.

Quiconque meurt de faim est victime d’un assassinat volontaire.
Notre ordre du monde est à la fois meurtrier et
totalement absurde, puisqu’il n’a pas lieu d’être.
Il doit donc être renversé.»

«Les richesses sont extrêmement mal réparties. 81 % des échanges
commerciaux sont gouvernés par l’Union européenne, les deux Etats
nord-américains et le Japon, tandis que l’Afrique y participe
à raison de 2%.

Les oligarchies capitalistes mondialisées détiennent des richesses
que personne sur terre n'a jamais détenues. Les 25 plus grandes fortunes
privées sont plus importantes que les revenus de tous les peuples
au sud du Sahara, excepté l’Afrique du Sud.

En 2001, les 200 plus grandes sociétés transcontinentales du monde
ont géré 27,8 % du produit planétaire brut. Les seigneurs de ces
entreprises construisent leurs fortunes sur l’argent du sang
en une heure.

Michael Eisner, PDG de Walt Disney, reçoit ce que les ouvrières
haïtiennes qui cousent des vêtements pour enfants ornés de Mickey
mettraient plus de 16 ans à gagner.»

Il est évident que l’on est dans une inhumanité totale»,
poursuit le sociologue. Le Niger, deuxième pays le plus pauvre
de la planète, possède comme unique richesse quelque 20 millions
de têtes de bétail très demandées dans la région.
La France, ancien pays colonisateur, a laissé en héritage une
institution centrale, l’Office national vétérinaire (ONV),
qui vendait à faibles prix les vaccins, vitamines, antiparasitaires...
nécessaires pour le bétail.

Comme ce pays a une dette de 1,6 milliard de dollars
pour un revenu par habitant ridicule, le FMI, qui agit
comme un nouveau colon, a exigé la privatisation de l’ONV
conformément à l’idéologie néolibérale selon laquelle
le secteur public est inefficace.

Maintenant ce sont des sociétés multinationales qui amènent les
médicaments aux prix du marché libre que personne ne peut payer.
Ainsi, des centaines de milliers d’animaux sont morts depuis un an,
ruinant autant de familles qui finissent dans les bidonvilles
d’Abidjan, de Lagos ou d’ailleurs.

Les pyromanes du FMI ont également causé des catastrophes en
Amérique latine, dont la plus spectaculaire touche l’Argentine.
Ils ont dicté à ce pays croulant sous une dette importante
une politique économique et financière servant en priorité
les intérêts des grandes sociétés transcontinentales étrangères,
notamment américaines, provoquant un accroissement du chômage
et la faillite de nombreuses entreprises.

Aujourd’hui, deux Argentins sur cinq vivent dans la misère extrême.
Autres exemples. L’OMC a accusé d’infraction à la liberté du commerce
mondial les Etats africains qui ont tenté de résister au trust
agroalimentaire américain Monsanto qui leur imposait des semences
‘terminator’, manipulées génétiquement.

Au Zimbabwe, la production autochtone de beurre a chuté de 92%
entre 1994 et 1999, car elle ne pouvait rivaliser avec la production
européenne subventionnée,

«L’OMC a en outre, sous la pression des Américains,

refusé d’inclure des
clause sociales et écologiques dans sa charte,

clauses qui auraient pourtant permis d’exclure

de la libre circulation des marchandises
produites dans des condition intolérables.

Résultat des tapis de soie fabriqués dans la vallée de l’ Indus,

au Pakistan, par des enfants de moins de 1 ans
(dont beaucoup perdent la vue à l’adolescence) sont vendus
à des prix exorbitants à New York, Londres ou Paris.

En Chine, des milliers de prisonniers politiques

fabriquent des composants électroniques

pour ordinateurs ou appareils électroménagers

exportés au Japon ou à Singapour. »

Pour en savoir plus
"Les nouveaux maîtres du monde. Et ceux qui leur résistent",
Jean Ziegler, Fayard, 2002, 364 p.

Retour au début de cette page

 

 

Page accueillie sur le site de

 

 RETROUVER SON NORD

   centre de diffusion et de promotion
                du mieux-vivre

 Santé  -  Dépendances  -  Couple - Famille

      Habitat - Développement Personnel

 

 

              Pour être informé des nouveautés via la NEWSLETTER,

                                         laissez-nous votre adresse

                                                en cliquant ici

                      et en envoyant tel quel le message, c'est tout !

 

           Si vous voulez faire connaître ce site à des connaissances,

         avertissez-les en cliquant ici et envoyez leur tel quel le message

                              ou avec un petit mot d'accompagnement.