Psychothérapeute  (Boulevard du Nord, 15   B-6140 Fontaine-l'Evêque - 0477/537.197)

    

  

 

 

Boostez votre énergie !

(inspirée entre autres du Yoga et du Yoga sans dégâts)

(fatigue, dépression, burnout, préménopause, ménopause, ...)

(Pour les femmes)

 

 

par Anne De Vreught

 

 

 

 

Boostez votre énergie, mesdames !

Apprenez des techniques efficaces pour faire face aux problèmes et aux symptômes de fatigue qui peuvent entre autres être liés à une dépression, un burnout, du surmenage, un déséquilibre hormonal, notamment en période de préménopause et de ménopause,... Vous agirez alors positivement sur votre organisme sur le plan à la fois physique, psychologique et énergétique. En stimulant les glandes endocrines (ovaires, surrénales, thyroïde, hypophyse), vous harmoniserez et vous favoriserez ainsi la production hormonale d’une manière équilibrée et compatible avec vous, ce qui permet de réduire voire d'éliminer les symptômes liés à un manque d'énergie. L’atelier propose un accompagnement personnalisé et ciblé visant l’autonomie. Les cours, réservés à celles qui ont déjà suivi l’atelier Autothérapie hormonale ou l’atelier Boostez votre énergie, permettent quant à eux de se remémorer l'enchaînement pour le faire plus facilement chez soi, de le pratiquer d'une traite pour immédiatement en ressentir davantage les bénéfices et de se restimuler à le pratiquer aussi grâce à la présence du groupe.
 

Témoignage :

"[...] oui j ai bien aimé et tu donnes très bien cette formation, avec le sens du travail bien fait. C est peu connu dans mon entourage malgré que mes amies ont déjà fait un bout de chemin... Je vais leur envoyer votre site..."

 

Autres témoignages (Yoga)

 

 

 

Il s’agit de techniques simples et accessibles à toutes basées sur une méthode mise au point par Dinah Rodrigues (diplômée en psychologie et en philosophie à l’Université de Sao Paulo et pratiquant le yoga depuis déjà soixante ans) et visant à aider les femmes à faire face aux problèmes et aux symptômes liés à un déséquilibre hormonal, notamment à la ménopause. Elles consistent en des postures combinées à des respirations spécifiques qui agissent positivement sur l'organisme de la femme à la fois sur le plan physique, psychologique et énergétique, en stimulant les glandes endocrines (ovaires, surrénales, thyroïde, hypophyse) tout en les harmonisant et en stimulant ainsi la production d’hormones d’une manière équilibrée et compatible avec la personne.

Ces pratiques permettent de réduire voire d’éliminer les symptômes causés par un déséquilibre hormonal.

Lors de l’atelier, ces exercices sont pratiqués en suivant les mêmes principes de respect du corps et de sa biomécanique que ceux respectés dans mes cours de yoga sans dégâts, selon l'approche respiratoire (APOR) du Dr Bernadette de Gasquet (Core yoga).

 

 

 

Qui peut en bénéficier ?

 

-   Les femmes en périménopause (période précédant la ménopause) pour réduire ou éliminer les premiers symptômes signalant l’arrivée à plus ou moins court terme de la ménopause et notamment liés à la baisse de progestérone, comme des seins gonflés et douloureux, de la rétention d’eau, une tendance à prendre du poids, …

     Les femmes en ménopause pour soulager les symptômes qui y sont liés (bouffées de chaleur, sécheresse de la peau et des muqueuses, insomnies, dépression, problèmes articulaires, ralentissement du métabolisme, …).

     Ces pratiques permettent aussi de diminuer le stress et l’anxiété qui se manifestent parfois à ces périodes, d’augmenter la vitalité, de favoriser un rajeunissement et ainsi d’accroître le bien-être physique et psychique général.

 

-    Les jeunes femmes souffrant d’un déséquilibre hormonal.

 

-    Les jeunes femmes de plus de 35 ans souhaitant maintenir un niveau hormonal optimal.

 -    Les femmes en burnout.

 -    Les femmes en dépression.

 -    Les femmes surmenées.

 -    Les femmes qui ressentent de la fatigue ou de la fatigue chronique.

 -    …

 

Il est vivement conseillé d’être suivi médicalement. En effet, la diffusion de cet enseignement et ces pratiques ne peut en aucun cas se substituer à un traitement médical conventionnel.

 

Pour une plus grande efficacité, je conseille vivement de se faire accompagner sur le plan psychothérapeutique pour mettre au jour les causes psychiques profondes d’un problème hormonal et en désactiver les effets. Il a en effet été reconnu que le psychisme intervient dans la genèse des problèmes hormonaux, tel que cela a été prouvé et couronné par un triple prix Nobel de physiologie et de médecine en 1977 :

« Roger Guillemin et Andrew Schally ont contribué également de manière importante à ce domaine de recherche, explorant les protéines liées aux hormones. On peut dire à juste titre qu'ils ont découvert une partie importante du lien entre le corps et l'esprit. […]  Les phénomènes émotionnels et psychiques influencent réellement nos fonctions corporelles. » […]

« Les phénomènes psychiques ainsi que l'impact qu'ils ont sur tout le corps amènent des impulsions électriques au cerveau. C'est le langage du système nerveux, le cerveau parle "électriquement". Le cerveau informe certains de ses centres de ce qui se passe, et ces centres relaient le message. Ces centres qui retransfèrent l'information aux organes du corps qui produisent les hormones, sont situés dans le cerveau moyen, une zone qui se trouve à la base du cerveau. A leur tour, les vaisseaux sanguins fins mettent en contact le cerveau moyen avec l'hypophyse, une glande pituitaire importante qui produit des hormones. Cet enchaînement fournit le chemin de la transmission des informations provenant des régions avoisinantes du cerveau, au cerveau moyen, à l'hypophyse et donc à toutes ces fonctions corporelles influencées et contrôlées par les hormones. [...] »  (Extrait du discours inaugural de la présentation du triple prix Nobel de médecine et de physiologie 1977).

 

 

Contre-indications principales

 

En raison de la stimulation des hormones, ces pratiques sont notamment contre-indiquées en cas de :

-  cancer du sein hormono-dépendant,

-  antécédent familial de cancer du sein ou des ovaires hormono-dépendant,

-  cancer des ovaires,

-  endométriose à un état avancé,

-  problèmes cardiaques graves,

-  troubles psychiatriques,

-  grossesse,

-  après une intervention chirurgicale esthétique du sein récente, sauf accord du médecin

-  après toute intervention chirurgicale récente, sauf accord du médecin

-  fibrome important, sauf accord du médecin ; dans le cas de fibrome de petite taille, la pratique est bénéfique et peut faire disparaître le fibrome,

-  les femmes qui ont déjà vécu une crise de l'appendice mais sans ablation

-  ostéoporose grave, s’il y a risque de fracture (OK si ostéopénie, état physiologique précurseur de l’ostéoporose) 

-  douleurs abdominales intenses n’ayant pas fait l’objet d’un diagnostique: consulter d'abord le médecin pour identifier l’origine de la douleur.

 

pratique

* Témoignages (Yoga)

 

conditions

Conditions pratiques

 

Ateliers découverte de plus ou moins 3 heures.

 PAF :   55 €, syllabus avec explications et exercices compris.

              Inscription : par téléphone au 0477 / 537. 197 ou par mail ;

            - la participation aux ateliers doit être payée et être en ma possession au plus tard 5 jours avant la date de l’atelier ;
            - l’inscription à un atelier peut se faire par mail mais doit être précédée d’un appel téléphonique pour vérifier

              s’il reste de la place ; l’inscription n’est effective qu’une fois le paiement en ma possession

              et se fait par ordre d’arrivée des paiements ;
           - en cas d’annulation de sa participation à un atelier dans les 5 jours précédents la date de l’atelier, le paiement d’inscription

             ne sera pas remboursé ; en cas de force majeure (°) dûment justifiée, le montant pourra être reporté pour un atelier ultérieur.
           - une confirmation de votre inscription vous sera envoyée

                       - Paiement sur le compte BE57 0000 6588 5935 après réservation par téléphone ou par mail ;

                          mettre en communication sur le virement : séance du...

               Envoyer un mail dès le paiement fait à Anne de Vreught (anne.de.vreught@skynet.be)

               et mettre uniquement le mot autothérapie  dans "objet" du mail

dates

Prochaines dates 

    * Atelier : (un jour au choix) à 13h30 (le dimanche- environ trois heures) : le 21 octobre 2018

     * Cours : le dimanche à 10h (environ une heure trente) (prérequis : avoir participé à un atelier d'autothérapie hormonale) :

                      23 septembre 2018, le 21 octobre 2018, le 18 novembre 2018, le 16 décembre 2018


   Contenu des ateliers et des cours
      

Matériel

Tapis de yoga ou de gym disponibles sur place, mais il est préférable d'apporter son propre tapis pour des questions d'hygiène..

Emporter une couverture, et si vous en avez, un coussin (dur) de yoga .

 

Habillement : souple, comme pour de la gymnastique douce (rien de serrant).

  N.B.

            - par temps sec et chaud, il y a possibilité de faire le yoga dans le jardin
            - des séances individuelles sont aussi possibles, sur rdv (0477/537.197).

 

Mise en garde

L’application des exercices d’autothérapie hormonale ne remplace pas un entretien avec votre gynécologue et/ou votre médecin. Si ces pratiques peuvent faire beaucoup de bien, cela n’entraîne pas nécessairement les mêmes avantages pour chaque femme.

Une consultation en psychothérapie est recommandée vu notamment l’implication de l’aspect psychobiologique qui est directement en lien avec le vécu souffrant particulier à chacun (voir sur le présent  site), ce qui a d’ailleurs fait l’objet de recherches couronnées par un prix Nobel (voir plus haut). Ainsi, les résultats diffèrent d'une femme à l'autre, et c'est la raison pour laquelle je me décharge de toute responsabilité.

Ici, comme ailleurs, le respect de l’éthique et de la déontologie n’autorise aucune obligation de résultat. Vous le comprendrez certainement.

La participation à un stage d’autothérapie hormonale implique que vous avez pris connaissance des contre-indications et des mises en garde précitées, ce qui dégage Anne De Vreught de toute responsabilité concernant ce qui précède.

 

 

* DEONTOLOGIE (détails)

 

 

 

 

Nous ne nous occupons pas de médecine, même si le diagnostic posé par les médecins nous intéresse.

Nous ne faisons que de l'accompagnement psychologique.

C'est la règle à laquelle nous devons nous tenir.

Nous n'interférons pas avec la médecine et ses traitements

et ne donnons aucun conseil dans ce domaine.

 

Nous ne nous occupons que des conflits psychologiques des gens pour améliorer leur état psychologique -- leur mieux-être général. Les compléments alimentaires sont autorisés aussi longtemps qu'ils ne prétendent pas être des médicaments et traiter des "maladies". 

Même chose pour l'accompagnement psychologique.

Nous nous occupons des conflits liés aux mal-à-dire.

Nous ne traitons pas de "maladies" et si, d'aventure, les "maladies" disparaissent,

comme cela arrive si souvent, nous en remercions le ciel.

 

C'est là notre règle.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

stagiaire

 

 

Voici notre stagiaire le plus assidu !

(Tigrou)

 

 

Ce qui expliquerait la survenance des maladies :

Ce qui se passe lorsque la peur de... (exemple : attraper une maladie) ne se résout pas.

Un cas surprenant : un cytomégalovirus qui fait une volte-face étonnante !

Exemple de guérison avec l'aide de la psychobiologie (col de l'utérus)

D'autres cas de mal-à-dire qui se forgent dans le ventre maternel.

Les hamsters enfumés (tabac) attrapent-ils le cancer

Le cerf qui perd son territoire et l'infarctus ?

"Le langage de la guérison" (J.-J. Crèvecoeur)

Ce qui se passe lorsqu'une brebis s'égare.

Ne vous agrippez pas à la grippe !

 

 

Là où la psychobiologie moderne rentre en résonance avec les médecines primitives :

       "Que notre vie intérieure s’enlaidisse et nous risquons fort de tomber malades ? (...)

 On sait bien que les traumatismes affectifs, les ruptures, les non-dits graves, les amertumes, les haines…

         sont autant de “laideurs intérieures”, qui provoquent notamment des cancers" :

"Les Clés de la santé indigène" (Jean-Pierre Barou & Sylvie Crossman aux éd. Balland)

 

En savoir plus sur la psychobiologie.

 

 

retour à laa page d'accueil

 

 

________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

                                                Psychothérapeute  (Boulevard du Nord, 15   B-6140 Fontaine-l'Evêque - 0477/537.197)

     

                                                                        A la recherche d'une séance individuelle, cliquez ici.