Wi-Fi et objets connectés : c'est la quadruple peine !

© Baudouin Labrique, bioénergéticien et géobiothérapeute

 

Vous êtes sur le site de Retrouver Son Nord

 

 

 

 

La mode est de plus en plus consacrée aux objets connectés : près de 30% des Belges en utilisent au moins un.  Est-ce que leurs utilisateurs sont au courant (si je puis dire !) de toutes leurs nuisances, principalement à cause de la liaison Wi-Fi dont ils "bénéficient" ?

Ci-après le résumé de mon effarant constat issu de mes activités professionnelles, de mes lectures et de mon expérience de géobiothérapeute. Bien trop peu de professionnels et de citoyens sont conscients des nuisances diverses (entre autres du Wi-Fi) pour la santé.
S’additionnant aux autres pollutions électromagnétiques physiques et subtiles, les pollutions spécifiques des objectas connectés produisent des effets très néfastes pour la santé, pour la sécurité ; elle impacte aussi la consommation électrique et le portefeuille !

Suivant les observations non seulement scientifiques mais empiriques (sur le terrain concret des lieux d'habitation), j'ai recensé au moins une quadruple peine : la santé, la sécurité (intrusion dans l'habitat et incendie), le système informatique fragilisés,

1° LA SANTÉ MISE EN PERIL

 

a) Le Wi-Fi affecte l'ADN  (mobilité, fragmentation) mais aussi le sperme ou la fin de vie (Alzheimer) (Détails)

 

b) La NASA a reconnu dans un rapport accablant la nocivité des radiofréquences de type micro-ondes comme celles du Wi-Fi : 

"Dès 1981, l’essentiel des dangers liés à l’exposition des organismes humains aux radiofréquences micro-ondes étaient connus et recensés explicitement par l’agence spatiale américaine (NASA), dans son rapport Electromagnetic Field Interactions with the Human Body : Observed Effects and Theories (Interactions des Fréquences électromagnétiques avec le corps humain : Effets observés et théories). Ceci y compris les symptômes de l’électrohypersensibilité (EHS) qui ne sont toujours pas connus par l’essentiel des médecins, ni reconnus par nos autorités, 33 ans plus tardé !" [...]

"Céphalées, fatigue oculaire, vertiges, troubles du sommeil nocturne, somnolences diurnes, irritabilité, sentiments de peur, tension nerveuse, dépression, troubles de la mémoire, réactions hypocondriaques, insociabilité, douleurs musculaires et aux alentours du cœur, difficultés respiratoires, transpiration des extrémités augmentée, difficultés sexuelles.

Quant à elles, les manifestations cliniques énoncées dans le tableau 12 sont : bradycardie, hypertension, perturbation du processus endocrinien, hyperactivité de la glande thyroïde, épuisement du système nerveux central, sensibilité diminuée de l’odorat, augmentation de l’histamine sanguin, perturbation du processus endocrinien, avec plaintes de fatigabilité augmentée, maux de tête périodiques ou constants, irritabilité extrême, somnolence au travail.

Dans le tableau 14, en plus de certains effets déjà recensés, on trouve en outre : dysfonctionnements du système nerveux central végétatif, pathologie liées à la thermorégulation, modifications cardiovasculaires, élévation du cholestérol, gastrites et ulcères, désordres électroencéphalographiques, hypotension, hypertension, maladie des micro-ondes (EHS), élévation de la glycémie à jeun, etc.

Le tableau 15, en sus de certains des effets précédents, montre aussi tout un panel d’effets sur la formule sanguine : diminution des érythrocytes, des leucocytes, augmentation des lymphocytes, des thrombocytes, etc.

Le déclin de la qualité du sperme qui fait beaucoup parler de lui aujourd’hui était déjà évoqué dans le tableau 16 dans les termes suivants : une diminution de la fonction sexuelle et de la spermatogenèse ainsi que des modifications de la chimie des protéines sanguines et des changements chromosomiques des leucocytes.

Danger de mort subite du nourrisson, effets neurasthéniques, fertilité mâle diminuée, et promotion du cancer sont répertoriés dans le tableau 18.

La figure 15 montre qu’après 10 ans d’exposition, 50 à 60 % des personnes exposées sont victimes de céphalées alors qu’elles n’étaient que 20 à 30 % la première année. On en perçoit un effet cumulatif qui ne met personne à l’abri des effets nocifs s’il est suffisamment longtemps irradié." (Détails)

 

c) L'Agence Européenne de l'Environnement  relève que "le Parlement Européen et de nombreux médecins dans le monde ont décrit le Wi-Fi comme une technologie toxique. Le  Conseil de l'Europe, lui, préconise  l'abandon du Wi-Fi dans les écoles [...]" (Cf. Ce PDF : "WI-FI Pourquoi il faut le couper...").

 

d) En Allemagne, en Autriche et en Grande-Bretagne, le Wi-Fi est interdit dans les écoles depuis 2008. En France, c'est dans les crèches et les garderies qu'il est prohibé. "En Belgique, la loi ne prohibe pas à l’heure actuelle l’usage de Wi-Fi dans les établissement accueillant de jeunes enfants. La Ville de Gand a toutefois pris l’initiative en juin dernier d’interdire l’usage de cette technologie dans les crèches et les écoles maternelles." (Situation en 2015 - source)

N.B. De telles certitudes scientifiques (mesures et observations réalisées) devraient suffire à ne pas utiliser le Wi-Fi chez soi ou ailleurs. Pensez-y aussi lors du choix des cadeaux de fin d'année : ne faites donc pas de cadeaux "empoisonnés" !.


 

2° LA problématique SECURITE

 

* La presse fait état régulièrement d'attaques concernant la sécurité par rapport à tout ce qui est connecté au Wi-Fi, car, comme l'a pertinemment observé Test-Achats, "Une maison connectée n’est pas à l’abri des hackers"- :

"Nos appareils ménagers sont de plus en plus connectés à internet. Ces appareils “intelligents” offrent plus de fonctions, et leur facilité d’utilisation est augmentée, mais la sécurité est loin d’être au rendez-vous. Il n’a fallu que quelques jours à notre équipe de hackers (pirates) “éthiques” pour se rendre maître d’une maison “intelligente”. "Du piratage de l’imprimante au déverrouillage de la serrure connectée".

"Lorsque des fuites surviennent comme lors du piratage de WhatsApp, on ne se rend compte que bien plus tard qu’une information comme le numéro de téléphone a été subtilisée. Or, avec un numéro de téléphone, les dimensions du domicile grâce à l’aspirateur et les habitudes de déplacement grâce aux caméras, les malfaiteurs peuvent reconstituer un puzzle qui entraînerait cambriolage, vol d’argent, de données ou encore cyberattaque. »( Source Le Vif)

* C'est aussi sans compter avec les risques d'incendie, de fuites d'eau et autres couteuses avaries... liés à ce que la domotique met  en fonction automatiquement et surtout en l'absence des habitants ; pour de telles raisons, "certaines compagnies d’assurances excluent complètement le système domotique de la couverture".

 


3° LA CONSOMMATION ELECTRIQUE ACCRUE 

 

En ces temps de nécessaire consommation raisonnée provoquée par la montée vertigineuse et sans doute sans fin du prix de l'électricité, "il faut savoir qu'en moyenne, une box wifi consomme entre 140 et 200 kWh par an", ce qui se répercute sur la facture à un montant pouvant se chiffrer à près de 200€ par an (2022) et c'est sans compter la consommation d'un ou des routeurs, répéteurs et autres boosters additionnels pour assurer une propagation correcte dans l'habitat, ce qui peut faire doubler voir tripler une telle somme !

 

 

L'obsolescence programmée et l'obsolescence psychologique des objets connectés, autres sources de dépenses évitables

 

Pour devenir concurrentiels sur le marché des objets connectés, les fabricants on tendance à en  réduire la qualité de durée de vie. S'ajoutent à cela, le fait que de plus en plus d'objets connectés sont équipés de batteries dont la durée de vie est bien plus courte que celle des objets qu'ils alimentent. Passé quelques années, il est courant de ne plus pouvoir remplacer la batterie car elle n'est plus disponible en rechange ; cela impose donc le remplacement prématuré de l'objet et qui de ce fait n'a plus aucune valeur marchande, à l'inverse de ce qui se passe par exemple pour les véhicules automobiles (où les pièces sont disponibles très longtemps du moins en seconde main).

De plus, "si l’obsolescence programmée semble être de plus en plus présente dans nos sociétés, la durée de vie de ces objets connectés est fortement influencée par l’effet de mode et la fluctuation constante des tendances. C’est donc dans la seconde partie de l’enquête de Back Market que cette tendance est remarquable. En effet, la fréquence de sortie des modèles Samsung, est passée de 12 à 6 mois, puis 3 mois pendant l’année précédente. La marque à la pomme n’est pas en reste non plus puisque la fréquence de sortie des iPhone a été multipliée par 3 en un an seulement. C’est donc le marché des tendances qui régit à présent l’obsolescence programmée et les clients deviennent des marionnettes qui suivent les nouveautés". (Source)

 

A MEDITER

Le célèbre dramaturge Sir Bernard Shaw aurait pu encore dire ici :
« Les gens intelligents s’adaptent à la nature, les imb… cherchent à adapter la nature...
C’est pourquoi ce que l’on appelle le progrès est l’œuvre des imb…
»
C'est en effet contre de telles "inventions" que s’insurgeait Bernard Shaw .

 

 

 

 

 

 

¨¨ L'émission "Reporters" : "CA COULE DE SOURCE...", diffusée après le JT de RTL-TVI (vers 19h45 le vendredi 4 janvier 2008)  a permis de me voir en train d'expliquer le travail en géobiothérapie voir la vidéo ; une des autres collaborations avec RTL a consisté à faire la démonstration de la présence et du traitement d'une veine d'eau.

 

 

*Pour le travail de géobiologie sur place à réaliser et aussi aide avant et après construction.

 

* Témoignages concernant les interventions en géobiothérapie de Baudouin Labrique

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

TEXTES ET OUTILS COMPLEMENTAIRES :

 

Pourquoi je suis mal dans ma maison" : découvrir les principales sources de pollutions géobiologiques.

 

Plus de détails sur les raisons qui expliquent pourquoi les interventions allopathiques en géobiologie ne marchent finalement pas.

Aspect trop peu pris en compte  :  la santé, le grand oublié de la construction et de la rénovation durables

Plus de détails sur les nocivités réelles des GSM (portables) ; livres existant sur le sujet.

Prendre connaissance de la fiche auto-thérapie relative à l'utilisation du GSM (portable).

Plus d'infos sur la pollution particulière des téléphones sans fil (type Dect etc.).

Une pétition européenne pour limiter les pollutions dues aux antennes relais.

 

En savoir plus sur les causes, les précautions à prendre dans sa maison concernant l'électricité domestique avec la référence de livres sur le sujet. Découvrir ici comme relier correctement sa maison à la terre.

Autre lien intéressant offert par "Nouvelles Clés " : ' la Fée Electricité' .

En savoir plus sur l'hypersensibilité à l'électricité et ses conséquences pour la santé.

 

Découvrir sous forme d'une fiche pratique, comment faire pour mieux dormir en optimisant soi-même les paramètres géobiologiques.

 

Lire aussi les dangers encourus quand on se trouve à la station d'essence, portable allumé

 

Assainir sa maison  :  intervenir soi-même efficacement (fiche pratique) ou en suivant une conférence sur le sujet.

                                        Apprendre grâce à la radiesthésie à mesurer les effets des corrections pour les optimiser

                                        mais plus  encore intervenir soi-même grâce au magnétisme.

                                        Pour le travail de géobiologie sur place que nous pouvons réaliser ; aide avant

                                        et après construction.

                                        Découvrir pourquoi nous n'utilisons pas  de "prothèses "

                                        dans le cadre de corrections géobiologiques.

 

 

 

   

Liens vers les autres pages principales :

 

PSYCHOBIOLOGIE

-   Santé  -   Habitat   -  YOGA

Dépendances  -  Couple  -  Famille-  

-   Développement PERSONNEL  &  Psychothérapies

-   RETROUVER les animaux égarés ou leurs maîtres

  Autarcie energetique  et consommation raisonnée

-  MOBILITE (VE)   COLLAPSOLOGIE

 

 

 

retour à laa page d'accueil

 

 

Ce qui expliquerait la survenance des maladies :

Ce qui se passe lorsque la peur de... (exemple : attraper une maladie) ne se résout pas.

Un cas surprenant : un cytomégalovirus qui fait une volte-face étonnante !

Exemple de guérison avec l'aide de la psychobiologie (col de l'utérus)

D'autres cas de mal-à-dire qui se forgent dans le ventre maternel.

Les hamsters enfumés (tabac) attrapent-ils le cancer

Le cerf qui perd son territoire et l'infarctus ?

"Le langage de la guérison" (J.-J. Crèvecoeur)

Ce qui se passe lorsqu'une brebis s'égare.

Ne vous agrippez pas à la grippe !

 

 

 

Là où la psychobiologie moderne rentre en résonance avec les médecines primitives :

       "Que notre vie intérieure s’enlaidisse et nous risquons fort de tomber malades ? (...)

 On sait bien que les traumatismes affectifs, les ruptures, les non-dits graves, les amertumes, les haines…

         sont autant de “laideurs intérieures”, qui provoquent notamment des cancers" :

"Les Clés de la santé indigène" (Jean-Pierre Barou & Sylvie Crossman aux éd. Balland)

 

En savoir plus sur la psychobiologie.

 

 

Vous êtes sur le site de Retrouver son Nord

retour à laa page d'accueil