MOBILITE VERTE

 

le choix d'une voiture électrique est devenu (2018)

le meilleur choix écologique

mais aussi financièrement le plus intelligent !

(Belgique)

 

 

 

 

 

 

Vous êtes sur le site de Retrouver Son Nord

Centre de diffusion et de promotion du mieux-vivre

(Développement personnel & Psychothérapies)

Boulevard du Nord, 15   6140 Fontaine-l'Evêque (Belgique)

envoyer un courrier à  Retrouver son Nord- fb140104@skynet.be

 

                                                                                   

Liens vers les autres principaux chapitres :

 -  Santé  - PSYCHOBIOLOGIE   -  Dépendances  -  Couple  -  Famille

-  Habitat   -   Développement PERSONNEL & PSYCHOTHERAPIES -  YOGA

photo

 

 

La Nissan Leaf est la voiture électrique la plus vendue au monde.

Le hasard a voulu qu'une feuille de marronnier se dépose sur le becquet arrière.

(Leaf veut dire feuille en anglais)

menu

-----------------------------------------

cachees

 

 

« Les consommations énergétiques cachées des véhicules thermiques »

« La consommation d’énergie nécessitée pour la production, le raffinage, le transport et la distribution de la quantité de carburant que consomme une voiture thermique pour parcourir une certaine distance correspond à plus de la moitié de l’électricité utilisée par un véhicule électrique pour parcourir cette même distance. »   (Source)

En fait , une VE moyenne peut parcourir plus encore de KM et surtout si on la conduit en mode ECO et Mode B (freinage régénératif), ce qui diminue aussi l'usure des pneus et des plaquettes (le Net regorge d'exemples de remplacement des plaquettes après 130.000 km...)

 

 

 

Contenu de cette page avec des liens directs vers les sujets

Dernières mises à jour :¨

 

Le choix réfléchi d'une voiture
¨ News
 

 

avis librement exprimés sur ce site et ses partenaires

 

envoyer un courrier à  Retrouver son Nord

 

 

 

 

 

 

 

et encore sur base d'une consommation de 20 kWh/100 ce qui est un maximum que je n'au jamais pu atteindre (pour une VE moyenne)

En réalité cela va de à peine la moitié (sans chauffage etc.) à max. 1,6 fois (chauffage etc.)

 

Source http://acti-ve.org/  et page FB Voiture Electrique (Thierry Ziegler)

 

autarcie

 

 

choix

Le choix réfléchi d'une voiture

 

 

 

 

 

Nous avons choisi !

 

 

 

Le véhicule électrique n'est plus une question écologique,

c'est une question de bon sens économique".

(Pr Damien Ernst)

 

 

Le choix réfléchi (économique et environnental) et donc de bon sens d'une voiture passe désormais (début 2018) en Belgique prioritairement par la case électrique. Sans doute, que, vu les bonus présents ailleurs (mais toujours pas en Belgique francophone ni à Bruxelles), c'était déjà le cas ailleurs depuis longtemps...

 

En effet, il est donc plus intéressant depuis le début 2018 d'acquérir une voiture électrique (VE) d'occasion que toute autre voiture de modèle correspondant (c'est notamment le constat du magazine belge des consommateurs Test-Achats). De plus, en 2020, une voiture électrique neuve constituera aussi un choix optimal et mieux encore, si elle est alimentée par de l'énergie verte et par exemple photovoltaïque (via des économies importantes mais sans se priver, comme nous l'avons fait, comme en attestent les relevés journaliers effectués : c'est un pas que Retrouver Son Nord vient déjà de franchir (avril 2018) !

 

Voitures neuves :

 

"Test- Achats a demandé à un bureau d’étude spécialisé de comparer et mettre en parallèle tous les coûts d’utilisation des voitures selon leur motorisation, tout en tenant compte des exigences européennes qui vont vers davantage de sévérité en termes de pollution. L’hypothèse étant également que ce véhicule connaîtra trois propriétaires successifs (qui rachètent à la valeur du marché) durant une vie d’environ 16 ans.

Que coûtera, par exemple, une petite familiale achetée en 2020 en Wallonie pour les propriétaires successifs? Dans sa version essence, la note finale atteindra près de 65.100 €. Un chiffre qui descend à 60.500€ pour une hybride essence rechargeable, qui remonte à 62.200 € en version diesel, et retombe à 59.300 € dans son modèle hybride diesel rechargeable. Et pourtant, c’est bien le modèle électrique qui décroche la palme, avec un montant de 57.100 €, soit 8.000 € de moins que l’essence."

Selon Leo Muyshondt, "le moment où la voiture électrique reviendra moins cher pour le premier propriétaire qu’une voiture comparable à essence se situe entre 2020 et 2025 en Flandre, contre 2025 à 2030 en Wallonie".

(Source)

 

tour

Le choix d'une voiture électrique d'occasion est donc à présent le meilleur choix et même sans tenir compte du gain environnemental. Pour quelles raisons donc se priver de gagner sur les deux tableaux ?

 

C'est ce que le Pr Damien Ernst (Université de Liège)  prédisait à juste titre pour 2018 :

 

La voiture électrique est-elle rentable?

Voiture moins chère, moteur moins cher… le handicap de la voiture électrique reste encore le coût de sa batterie encore très coûteuse. Ici encore, la réponse se cache dans les calculs.

Le coût d’utilisation de la batterie diminue pour passer sous les 100 euros par kWh, affirme Damien Ernst. Soit 8.000 euros pour une batterie de 80 kWh. A 1,3 euros le litre de carburant, un plein électrique coûte près de trois fois moins cher (une réduction de 60%). Damien Ernst estime la récupération du prix de la batterie en 5 à 6 ans.  Et selon lui, dès 2018, le coût d’une voiture électrique sera moins élevé que celui d’une voiture ou diesel.

 

 

En effet, voici les atouts entre autres financiers d'une VE à prendre en compte :

- le prix d'achat ; certes élevé mais contrebalancé par une valeur de la revente élevée ce qui amortit le surcoût de l'achat

- pas de période de rodage

- silence de conduite incomparable

- tenue de route exceptionnelle ; pas de roulis, la voiture ne se penche pas dans les virages, grâce à un centre de gravité

      très bas (les batteries sont disposées sous le plancher)

- les frais d'entretien : deux cents euros en moyenne  par an et donc sans doute moins de 20% de ce que coûte

      une voiture thermique(VT) (essence, diésel, gaz)  : pas d'huile moteur ni de boîte, de filtre à huile, de courroies,

      de pot d'échappement, de bougies, de joint de culasse... à remplacer et autres sources de pannes parfois graves

- les amortisseurs et les pneus ainsi que les accessoires (ex: air-conditionné) sont à peu près les seuls

      dont les coûts d’entretien seront identiques à ceux d'une VT

- certains fournisseurs d'électricité offre un prix réduit pour recharger les batterie et qui peut aller jusqu'à 50%

      du prix habituel

- une longévité bien plus importante (plus de 600.000 km) et nettement moins de casse moteur possible...

    (très peu de pièces en mouvement)

- une voiture électrique n'engendre aucune vibration à l’arrêt: le moteur ne sollicite alors aucune pièce de la voiture ;

      en conséquence, les différentes composantes de la voiture fatigueront donc bien moins vite

- usure moindre des plaquettes de freins (4 fois moins d'émission de particules fines) et des pneus :

     grâce au mode ECO et au mode de freinage sur le moteur  (qui en plus recharge la batterie)

- un coût kilométrique en carburant de > 80 % inférieurs à celui d'une VT, voire inexistant si (comme nous)

       vous utilisez de l'électricité photovoltaïque

- une taxation réduite au minimum : la taxe de mise en circulation plafonnée à 61,50€ et la taxe de circulation réduite à 77,35€

      en Wallonie

- lorsqu'un employeur belge offre une voiture de société électrique, l'avantage de toute nature (ATN) sera réduit

      puisqu’un véhicule électrique n’émet pas de CO2.

- des frais d'assurance 5 à 50% moins cher qu'une VT et pas de taxe Eco malus.

- plus d’espace pour les passagers ou vos bagages

- l'absence d’un énorme moteur à combustion permet également de dégager de l’espace supplémentaire

      (les batteries  se trouvent dans le plancher, où elles n’occasionne aucune perte de place utile.

- le chauffage est déclenché immédiatement (il ne faut pas attendre que le moteur soit chaud)

- plus aucune odeur en roulant ni dans le garage

- voiture plus fraîche par temps chaud du fait de l'absence de chaleur produite par le moteur

- possibilité (moyennant équipement complémentaire) d'utiliser la voiture comme générateur de secours en cas

      de panne de courant à la maison ; à terme, pour les prosumers, (suite à  la suppression du compteur qui tourne à l'envers)

      la possibilité de stocker l'électricité excédentaire pour pour la consomme lorsque la production s'arrête (la nuit,

      par exemple)

- des études et des enquêtes montrent  que leurs conducteurs de VE sont moins stressés (rythme cardiaque plus stable

      et plus lent, plus attentifs, plus heureux  et avec un risque d’accident réduit : les VE sont d'ailleurs moins impliqués

      dans un accident que les VT (d'où les réductions de primes d'assurance !). En plus d'être favorable à la santé physique,

      sa conduite l'est aussi pour la santé mentale !

- savez-vous : qu'avec les kWh nécessaires pour transformer le pétrole en carburant une VE parcourt 100 km,

    qu'une VE émet moins du douzième de CO& au km qu'une VE, qu'il y a un nombre considérable de terres rares

    dans les filtres à particules des VT alors qu'il n'y en a pas dans les VE, que le recyclage des batteries est total ?!

- "les véhicules à essence suscitent de plus en plus de conflits dans le monde… car ils ont besoin de pétrole" et donc

 

  "Pas de guerre pour ma Leaf"! :

 

Image captée sur l'excellent site http://acti-ve.org 

 

Pas de conflit pour faire le plein

Je suis de près et analyse les enjeux géopolitiques internationaux de l’énergie depuis mes années à l’université. J’ai ainsi tenté depuis plus de 30 ans de comprendre et de décortiquer de nombreux conflits liés aux hydrocarbures: Koweït, Irak, Iran, Afghanistan, Venezuela, Bolivie, Niger, Soudan, etc.… jusqu’au Québec et en Alberta.

C’est après avoir vu et compris l’ampleur des ravages de notre funeste addiction aux hydrocarbures des points de vue écologique, économique, géopolitique, humanitaire et en santé que je me suis engagé envers l’environnement, la diminution de notre dépendance aux hydrocarbures et l’électrification des transports.

Je sais qu’en roulant électrique, je risque beaucoup moins de contribuer à mettre des pays sans dessus dessous comme c’est le cas avec un véhicule qui a besoin de pétrole pour avancer.

Imaginez un monde où il n'y aura plus de VT, le pétrole perdra alors tout son intérêt et ne sollicitera donc plus les convoitises des multinationales et à leur remorque les "grands" Etats ! (Grands en taille mais pas en sagesse !)
Ce n'est pas si loin d'ici car certains pays ont déjà programmé à terme l'interdiction des VT.

 

"La Nissan Leaf a permis d’économiser 650.227 tonnes de CO2,

soit l’équivalent des émissions annuelles de 92.000 foyers américains."

(Source : Acti-Ve)

 

 

- the last but not least : rouler en VE c'est aussi participer à limiter le réchauffement climatique mais aussi sauver des vie :

   "La pollution de l’air responsable de 7 millions de morts par an selon l’OMS  [...] loin devant le sida, la tuberculose

     et le diabète réunis." !




 

N.B.

1. Un véhicule électrique d’occasion est garanti lorsqu’il est acquis auprès d’un professionnel de la vente d'autos d’occasion ou d’une concession. Il est courant de trouver une voiture électrique d'occasion affichant moins de 10.000 km au compteur et dans une fourchette de prix entre 9.000 et 20.000€.. (Site du marché de l'occasion MACALEO)

2°  Découvrir l''autonomie d'une voiture électrique (VIDEO)

2. À l’impôt des sociétés (autres qu'individuelles), vous obtenez aussi d'autres avantages financiers importants : " les frais généraux liés à un véhicule électrique (amortissement, entretien, assurance, etc.) ne sont pas soumis à une limitation de déductibilité fiscale, contrairement à une voiture diesel ou essence dont la déductibilité des frais est fonction du taux d’émission de CO2. Mieux encore, la majeure partie de ces frais sont déductibles à 120 % depuis le 1er janvier 2010. Cette déductibilité accrue de 20 % est cependant conditionnée au respect de la « condition d’intangibilité ». C’est-à-dire qu’elle est conditionnelle et temporaire. Conditionnelle, tout d’abord, car elle doit être affectée (et le rester) à un compte de réserve libre d’impôt. Temporaire, ensuite, parce que cette réserve sera imposable au plus tard lors de la dissolution et de la liquidation de la société". (Suite)

 

Début avril 2018, nous avons franchi le pas : nous avons acquis une VE (voir photo) qui en plus est exclusivement alimentée en électricité photovoltaïque (grâce à des réductions de consommation opérées notamment sur la cuisson électrique).

"On estime qu’en Belgique, l’impact d’un véhicule électrique sur le climat est 4 fois moindre par rapport à un véhicule comparable classique quand il est rechargé la journée, et 5 fois moindre quand il est rechargé la nuit, avec de l’électricité essentiellement d’origine nucléaire, sans émissions de CO2. Si l’on recharge avec de l’électricité éolienne par exemple [et donc aussi photovoltaïque], l’impact est 13 fois moindre que pour les voitures classiques. Par contre, si l’électricité est produite à partir d’hydrocarbures ou de charbon, l’impact est le même. Les émissions de particules fines sont 4 fois moindres, et les émissions de N0x, rendues fameuses par l’affaire VW sont, elles, divisées par 20. La voiture électrique fait donc incontestablement partie des solutions à court terme, mais elle n’est pas seule. " (Test-Achats).

(°) Sans se priver en quoi que ce soit...). Nous avons même constaté que nous restions ne deçà de la consommation domestique quotidienne (cf. notre tableau Excel des relevés quotidiens : bas de la colonne "cons. domestique sans PAC ; cons. moy./j")

 

Recharger sa voiture électrique à l’aide de panneaux solaires fait que ses émissions grises sont "11 fois inférieures à celles des combustibles fossiles dans ce cas de figure. Un calcul qui tient également compte des émissions liées à la fabrication des panneaux [°]"  (C'est un avis de l'Union of Concerned Scientists)

[°] Leur empreinte grise s'efface en moins de 40 mois. (Cf.  revue Réactif de la Région Wallonne, p. 7)

 

 

VIDEO : Pourquoi pas une voiture électrique d'occasion :

 

 

 

Avantages et inconvénients d’un VE (Véhicule Electrique) par rapport à une thermique

(Source : Site AMPERES)

 

(Source : Acti-Ve)

 

 (A suivre)

 

 

Retour au menu de cette page

 

 

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

news

 

¨ News

 

 

* Le  travail minutieux de la VUB (Vrije Universiteit Brussel) a conduit à de très pertinentes conclusions  :
        * les VE ont un impact significativement plus bas sur les changements climatiques et la qualité

         de  l’air que leurs homologues thermiques ;

* les écarts de bilan carbone VE/thermique sont nettement plus à l’avantage du VE que ce

 que l’on  a pu lire dans toute une série d’autres études ;

* le VE aurait un bilan favorable même si il est alimenté en électricité grise voire noire (charbon !)   comme c’est majoritairement le cas en Pologne (83% de l’électricité produite). (Etude complète)

 

* "Pays-Bas : près de la moitié des automobilistes envisage l’achat d’un véhicule électrique." (Suite)

choisir

* Après la revue des consommateurs Test-Achats, voici que sa consoeur française Que Choisir emboite le pas (10/2018) : il plus intéressant entre autres sur le plan financier d'acquérir une VE que son correspondant thermique.

VIDEO :

 

-

 

 

 

(Suite de l'étude de Que Choisir)

 

"La Nissan Leaf a permis d’économiser 650.227 tonnes de CO2,

soit l’équivalent des émissions annuelles de 92.000 foyers américains."

(Source : Acti-Ve - Janvier 2017)

 

 

 

Contenu de cette page avec des liens directs vers les sujets

Dernières mises à jour :¨

 

Le choix réfléchi d'une voiture

¨ News

 

avis librement exprimés sur ce site et ses partenaires

 

envoyer un courrier à  Retrouver son Nord

 

 

 

 

 

 

 

 

Principaux domaines abordés sur le site Retrouver son Nord :

   

  -  PSYCHOBIOLOGIE  -

-   Santé  -  Dépendances  -  Couple  -  Famille-  

-   Habitat   -   Autarcie energetique    -  YOGA

-   Développement PERSONNEL  &  PSYCHOTHERAPIES YOGA

           

                                                                                         

envoyer un courrier à  Retrouver son Nord  vos avis reçus sur nos activités et sur ce site 

retour à laa page d'accueil

RECHERCHER SUR CE SITE