Les pollutions électromagnétiques
 


                                                                   De quoi s'agit-il ? Par quoi les rayonnements sont-ils émis ?
                                                                                   Quels sont les risques pour la santé ?

                                                                                   Comment les détecter, les mesurer ?
                                                                                Comment les éviter ou les minimiser ?

                                                     Au cours d'un Atelier  organisé sur ce thème vous en apprendrez encore plus

 

Cette page est généralement classée N°4 (sur 371.000 pages) sur Google (recherche sur le mot

"pollutions électromagnétiques")

 

Baudouin Labrique tenant l'antenne de Lecher

 

Contenu de cette page avec des liens directs vers les sujets :

FAQ (questions & réponses)

L'électricité et les êtres vivants

Champs électriques et champs électromagnétique dans son habitat

Les effets biologiques des pollutions électriques.

Où et quand sommes-nous exposés ?

Les animaux sont très sensibles à de telles manifestations.

Que pensez des téléphones, alarmes, et autres micro-ondes ?

Quelles précautions prendre donc ?

Vers de nouvelles normes.

Les tumeurs au cerveau et les maladies provoquées par les ondes électromagnétiques

Découvrir les activités que nous vous proposons sur ce qui touche la géobiologie.

Dates et lieux des ateliers concernant le traitement des pollutions électromagnétiques

Témoignages de participants à ces ateliers

 

 

 

"Là où la technologie, c’est-à-dire la science appliquée,  s’est avérée incapable de produire un instrument de mesurage valable,  le Pr Walter Kunnen [Ndlr :Belgique] pense pouvoir apporter la preuve, contrôlable et donc scientifique, que l’être humain, moyennant une formation ad hoc, et à condition de disposer d’une antenne Lecher dûment étalonnée, est capable d’effectuer des mesurages parfaitement reproductibles, sans précédents dans le monde de la radiesthésie.

Ainsi, au moyen de l’antenne Lecher, a-t-il montré qu’il est possible de situer le nord, l’ouest, le nord-ouest et le sud-ouest, sans avoir recours à la boussole (qu’il est évidemment possible d’utiliser à des fins de contrôle)."

En savoir plus sur l'antenne de Lecher

En savoir plus sur ce qui est proposé comme travail à domicile en géobiothérapie

(qui inclut le traitement des pollutions électromagnétiques)

 

 

gravement

Être connecté peut nuire gravement à la santé

(Remarquable reportage suisse)

 

Les ondes électromagnétiques sont partout et leurs effets sont(supprimer) nocifs sur la santé sont avérés et démontrés au travers de nombreuses études et recherches scientifiques : fragmentations et perturbations de l'ADN, effets sur le cerveau, génération de cancers, céphalées, perte de concentration, troubles du sommeil... Il serait donc erroné de croire que cela n'affecterait que les hypersensibles à l'électricité (les 'électrohypersensibles'). Il est temps de réagir en donnant suite aux appels aux mesures de précaution ! D'ailleurs, en Angleterre, Allemagne, Autriche... le Wifi est interdit dans les écoles.

video

Visionner la vidéo

 

* En Angleterre, Allemagne, Autriche... le Wifi est interdit dans les écoles et bien d'autres mesures encore !

 

Retour au début de cette page consacrées aux pollution électromagnétiques et leurs effets nocifs sur la santé.

 

 

 

 


 

 

L'électricité et les êtres vivants :

L'électricité est à la base de l'activité des fonctions vitales : le cœur, le cerveau, les muscles sont commandés par des signaux électriques.
Notre environnement électromagnétique peut influencer les phénomènes électriques intervenant naturellement dans le fonctionnement des organismes vivants, du corps humain en particulier.
Les champs électriques et magnétiques induisent dans l'organisme des courants électriques susceptibles d'interférer avec ceux de l'organisme et provoquer des effets biologiques.

Retour au début de cette page consacrées aux pollution électromagnétiques et leurs effets nocifs sur la santé.

 



LES CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES (CEM) DE 50 Hz
dans votre maison c'est le 220 volts !


Champs électriques (CE) :
Les charges électriques (électrons) génèrent des champs électriques immobiles (électricité statique) ou en mouvement (courant électrique).
Tension continue : charges de même signe (+ ou -).
Tension alternative : changement de sens par demi-période de 0,01 s.
Les champs électriques se mesurent en volts par mètre (V/m).
Plus la tension est élevée et plus on est proche de la source, plus le champ électrique est élevé.
Les matériaux conducteurs diffusent les champs électriques.


Champs magnétiques (CM) :
Le courant électrique (charges électriques en mouvement) crée un champ magnétique.
Le courant alternatif génère un champ magnétique alternatif, qui induit dans tout corps conducteur des courants électriques. Le champ magnétique continu ne provoque pas cet effet.
Les champs magnétiques dont il est question ici sont exprimés en milligauss (mG). Les normes en cours d'élaboration retiennent comme unité de l'induction magnétique le tesla. Sachant qu'1 tesla = 10 000 gauss, 1 mG = 100 nT (nanotesla).
La plupart des appareils de mesure étant encore étalonnés en gauss, nous retiendrons l'ancienne référence dans ce dossier.

Retour au début de cette page consacrées aux pollution électromagnétiques et leurs effets nocifs sur la santé.


LES EFFETS BIOLOGIQUES

Maux de tête, malaises, nervosité, dépression, difficultés de concentration, insomnies.
Diminution des défenses immunitaires [°]des lymphocytes T, modification des flux calciques, augmentation du risque de fausses couches, diminution de la sécrétion de mélatonine. Celle-ci agit fortement sur les rythmes circadiens du sommeil et donc son blocage causée par de telles pollutions entraîne des troubles certains du sommeil.
La glande pinéale (épiphyse) synthétise la mélatonine (qui inhibe la prolifération des cellules cancéreuses, stimule la fonction immunitaire [°] et régule les cycles biologiques). Les CEM, perturbent le fonctionnement de la glande pinéale, diminuant ainsi la production de mélatonine.
Enfin, à plus long terme, risque d'
apparition prématurée ou d'aggravation de cancers, leucémie, lymphomes, tumeurs du système nerveux.
La sensibilité personnelle peut évidemment varier dans de grandes proportions, allant de l'insensibilité complète (apparente... et pendant combien de temps ?) à l'allergie immédiate.

N.B. Important : on sait maintenant que les maladies n'apparaissent que s'il y a une cause psychobiologique.

[° Att ! Le système immunitaire est un concept fondé sur un dogme]

 

Retour au début de cette page consacrées aux pollution électromagnétiques et leurs effets nocifs sur la santé.



Les seuils de risques :

Les risques dépendent de l'intensité du champ, du temps d'exposition, de la sensibilité des personnes exposées, du moment de l'exposition (jour ou nuit).
Le " Guide provisoire pour l'établissement de limites d'exposition aux CE et M de 50/60 Hz " indique : 5 kV/m pour le champ électrique et 1000 mG (= 1 G) pour le champ magnétique. En fait, le véritable seuil de risque serait de l'ordre de 25 V/m pour le CE et de 2 mG (200 nT) pour le CM. Les risques apparaissent comme vraiment négligeables en dessous de 5 V/m (CE) et 0,5 mG (50 nT) pour le CM.

Détecter et mesurer :

Détecteurs : réglés sur un certain seuil (norme suédoise, par exemple), ils indiquent la présence d'un champ électromagnétique et la distance de pollution.
Mesureurs : indiquent les valeurs précises en V/m et en mG (ou nT) de l'atmosphère. Il existe également des mesureurs-enregistreurs.
Un simple tournevis testeur permet déjà la vérification du branchement correct d'une fiche dans une prise, afin que l'interrupteur coupe la phase et non le neutre.

 

Retour au début de cette page consacrées aux pollution électromagnétiques et leurs effets nocifs sur la santé.

 



OU ET QUAND SOMMES-NOUS EXPOSES ?


Champs électriques :
Lignes haute tension, câbles électriques, rallonges, cordons d'alimentation, appareils électriques non raccordés à la terre, structures métalliques (poutrelles de construction, armature du béton) situées dans un champ électromagnétique, lits et sommiers métalliques, mais également bois (lambris, bois de lit) s'ils sont en contact avec des câbles électriques, couvertures électriques, matelas à eau, radioréveils, lampes de chevet (20 à 40 V/m si l'interrupteur coupe le neutre au lieu de la phase) ou de bureau. Attention : en cas de mauvais branchement (fiche inversée dans la prise) le champ est plus important lorsque la lampe est éteinte que lorsqu'elle est allumée !

Champs magnétiques :
Lignes haute tension, câbles électriques, tous appareils comportant un transformateur ou un variateur d'intensité (électroménager, Tél. é, hi-fi, moteurs électriques, tubes fluorescents et lampes halogènes), radioréveils (jusqu'à 2 mG -200 nT- à 50 cm), écrans vidéo, convecteurs, panneaux rayonnants, compteur électrique, chauffage par le sol, installations électriques non parallèles (phase et neutre empruntant un passage différent).

Les écrans vidéos (TV et ordinateur) :
Emission de CEM de diverses fréquences : très basses, basses, moyennes, hautes très hautes fréquences hertziennes, infrarouge, ultraviolet, rayons X et champ électrostatique + faible distance + temps passé.

Retour au début de cette page consacrées aux pollution électromagnétiques et leurs effets nocifs sur la santé.

 

 

Ordinateurs à l'école

 

"Les médias numériques ruinent le cerveau de nos enfants. Le spécialiste du cerveau et psychiatre Manfred Spitzer en est intimement convaincu." "Les ordinateurs sont totalement impropres à entraîner notre cerveau et ne valent rien comme instrument pédagogique : il est même criminel de les utiliser au moment où le cerveau est en plein développement." En fait, c'est plus nuancé que cela...  (Source). Sans doute qu'un tel discours doit être plus que nuancé

En effet, s'il semble qu'il faille en éviter l'usage avant l'adolescence, après, utilisée en complément d'efforts intellectuels suffisants, l'ordinateur semble être un outil précieux..

En revanche, ici comme ailleurs on omet le fait que, généralement, les ordinateurs sont en liaison Wifi ; d'ailleurs, en Angleterre, en Allemagne et en Autriche, le Wifi a été interdit dans les écoles. Depuis 2007 et pour raisons sanitaires, le  gouvernement allemand recommande d’éviter le Wifi .Lire à ce sujet le contenu du titre précédent.

On a démontré que l’effet biologique de ce type d'émissions composites pulsées produit des protéines de stress et rentre en résonance avec les ondes cérébrales :

"Ainsi, le Wifi, tout comme le téléphone portable désorganise les processus physiologiques et détruit des structures biochimiques. Ceci a pour conséquence la perte d’étanchéité de la barrière hémato-encéphalique ; la baisse de production de la mélatonine et d’acétylcholine (sommeil, mémoire, concentration…) et des dommages génétiques irréversibles.
Il en résulte parfois des pathologies du type insomnies, maux de tête, pertes de concentration et de mémoire, troubles digestifs, troubles cardiaques et de l’humeur, ceci s’appelle l’électro-hypersensibilité (EHS).
Le Conseil de l’Europe, l’OMS, plusieurs Etats aux U.S.A. et des équipes de recherche scientifique dans le monde ont décrit l’EHS comme une maladie physiologique et non psychologique. Mais cela peut aller jusqu’aux cancers (cerveau, thyroïde, glande parotide …)
[Attention sous certaines conditions d'ordre psychique sine qua non]

Les militaires appellent cela le “syndrome des micro-ondes” connu depuis les années 1960 ".

"Plusieurs institutions européennes ont également confirmé la toxicité de la téléphonie mobile et du Wifi, comme le Parlement européen en 2008 et 2009 et l’Agence européenne de l’environnement dès 2007. De nombreux médecins ont également validé les travaux scientifiques traitant de cette toxicité.
Ainsi, en Angleterre, en Allemagne et en Autriche, le Wifi a été interdit dans les écoles et le gouvernement allemand recommande depuis 2007 d’éviter le Wifi pour raisons sanitaires
."
(Source)

Lors des corrections géobiothérapeutiques, on observe que dans tous les cas, une connexion Wifi active durant la nuit provoque des problèmes de sommeil

 

 

Sur les ANIMAUX :

 repris de "BIOLOGIE DE L'HABITAT: CES MAISONS MALSAINES"

 

Cette page est généralement classée N°4 (sur 371.000 pages) sur Google (recherche sur le mot

"pollutions électromagnétiques")

 

 

Retour au début de cette page consacrées aux pollution électromagnétiques et leurs effets nocifs sur la santé.

 

ANIMAUX BIEN PLUS SENSIBLES AUX ETATS NON VISIBLES 

Les animaux sont très sensibles aux manifestations de la terre. Les ruminants ne broutent pas dans les zones perturbées, les chiens les évitent soigneusement et les oiseaux construisent leurs nids au-dessus des endroits neutres. L'homme qui a perdu, où refuse cette sensibilité, entraîne parfois ses compagnons dans des conditions de vie qu'ils auraient évités à tout prix dans leur milieu naturel.

Robert Endros, biophysicien allemand, à fait des études du milieu environnant sur des personnes passant d'une zone neutre à une zone perturbée. Des variations importantes sont apparues au niveau des glandes endocrines et des irrégularités du rythme cardiaque ont aussi été constatées. La terre influe sur la vie, qu'elle soit humaine, animale ou végétale. 

MANIFESTATIONS CONCRETES 

- Une ruche placée sur un croisement du réseau de Hartmann rendait les abeilles agressives et hyperactives jusqu'à son déplacement. 
- Dans un aquarium placé sur un point étoile (croisement du réseau de Curry et d'un croisement Hartmann), les poissons n'occupaient que la moitié de leur espace et étaient en mauvaise santé. Un simple déplacement de l'aquarium permit aux poissions de réinvestir l'intégralité du volume d'eau et de retrouver leur pleine forme.
- Un cheval était sujet à des paralysies de la patte antérieure gauche quand il séjournait plusieurs jours dans un boxe situé dans les mêmes conditions, (croisement de réseaux superposés). Il se remettait en revanche rapidement quand il restait au pré.
- Une faille souterraine traversait la stabulation d'un élevage de bovins en Haute Vienne. On constatait une perte de veaux inhabituelle à la naissance et de l'agressivité des taurillons. Une fois le lieu harmonisé les problèmes disparurent et la mortalité revint à un taux normal. 
- Dans un élevage de cailles du Lot et Garonne, un taux de mortalité supérieur à la normale avait été remarqué dans un bâtiment : les cailleteaux étaient toujours actifs et inquiets. Un courant d'eau souterrain traversait cet endroit. Une fois le bâtiment rééquilibré, la mortalité des oisillons diminua fortement, ainsi que les traitements médicamenteux, les cailles ayant retrouvé leur immunité naturelle.

LIGNES A HAUTE TENSION
Des essais en laboratoire ont démontré, entre autre, des dysfonctionnements du système endocrinien, une nette diminution des défenses immunitaires [*] ainsi que l'apparition de troubles cardio-vasculaires. Des études ont été également menées dans des élevages séjournant à proximité de lignes à haute tension: 

[° Att ! Le système immunitaire est un concept fondé sur un dogme]

- Les vaches laitières ont plus tendance à développer des mammites et des problèmes de stérilité,
- Les veaux présentent des entérites avec des diarrhées graves,
- Les bovins à l'engrais ont une courbe de croissance inférieure à la normale,
- Chez les porcs à l'engrais, on observe de l'agressivité, du cannibalisme et de mauvaises performances zootechniques,
- Les oiseaux, (faisans, poulets, etc.) montrent de l'agressivité et s'automutilent (pica),
- Chez les poules pondeuses, la production d'oeufs diminue.  (...) "


Retour au début de cette page consacrées aux pollution électromagnétiques et leurs effets nocifs sur la santé.

 

 

Les téléphones fixes et les téléphones portables (cellulaires),

Les systèmes d'alarme à détecteurs volumétriques, les fours à micro-ondes (en cas de fuite par vieillissement du joint), émettent des hyperfréquences : ils échauffent les molécules du corps ou du cerveau comme le four chauffe les aliments.
Les Téléphones sans fil (avec une base alimentée sur le secteur). Il existe 4 standards :


CT1 : analogique, radiation faible, non pulsée, émission seulement lors d'un coup de fil
CT2 : digital pulsé, radiation faible, émission seulement lors d'un coup de fil
DECT : digital pulsé, radiation forte, émission permanente depuis la base
GAP : idem que DECT, mais permettant la communication d'appareils de différents fabricants.
Pour les 2 derniers, les ondes pulsées en permanence constituent une pollution électromagnétique considérable. dans un rayon de 3 à 5 mètres, même à travers les murs.
Maux de tête, étourdissements, fatigue, acouphènes (sifflements d'oreille), problèmes de sommeil, de concentration, de vue, allergies, nervosité, peurs, malaises, ont été observés et leur cause démontrée par un cabinet spécialisé de biologie de la construction et d'analyses environnementales, dans un travail en coopération avec des médecins

Retour au début de cette page consacrées aux pollution électromagnétiques et leurs effets nocifs sur la santé.

wifi

wifi

La bande S (2 ~ 4 GHz)

Lorsque vous utilisez des appareils à Wifi, des ondes de fréquence 2,45 GHz (entre autres et par souci de performance) sont émises et irradient tout votre domicile ainsi que les habitations voisines, sachant que la fréquence nécessaire pour mettre en résonance la molécule d'eau est précisément cette fréquence et qui est aussi la fréquence de transmission de l'ADN !

Idem en ce qui concerne l’appareil de cuisson à micro-ondes dans ce qu'il bombarde la nourriture d'ondes afin que les différentes molécules contenues dans les aliments rentrent en résonance, ce qui permet leur cuisson ; cela qui a pour effet le réchauffement constaté en fin de "cuisson" et qui continue d'ailleurs à cuire dans votre estomac !

"Selon Les études menées et relatées dans le livre d'Etienne CENDRIER : Et si la téléphonie mobile devenait un scandale sanitaire ? le Wii de Nintendo utiliserait une technologie "Bluetooth" qui émet dans une bande fréquence de 2,4 gigahertz qui est la même que le Wifi." (Source)
L
e corps humain étant constitué de 70 % d'eau, l'émission d'ondes de fréquence 2,45 GHz agit directement sur notre santé et pire, elle constitue la fréquence de transmission de l'ADN !.

En conséquence, de nombreux métabolismes de ce fait en stress sont mis en péril lors d'utilisations excessives de la Wifi car l'eau est le principal vecteur d'information intra et intercellulaire. On sait déjà qu’il est vital d'assurer une production régulière et suffisante de mélatonine au quotidien notamment pour assurer un bon sommeil mais en plus pour désoxyder les cellules et réduire les radiaux libres (rappel : scientifiquement il est établi que les cancers comme les autres maladies sont la conséquence du stress oxydant) Les ondes radio troublent les rythmes circadiens du sommeil et comme j'ai pu le constater dans le cadre des mes interventions géobiothérapeutiques, des troubles du sommeil ont toujours été observés en présence de telles nuisances radio.

Des établissements scolaires du Royaume-Uni ont fait une croix définitive sur la Wifi suite à de nombreux effets négatifs constatés sur la santé de leurs élèves. (The Guardian, 8 décembre 2006).


Voir cet article de la revue Nexus qui explique notamment en quoi les REM (rayonnement électromagnétiques) bloquent la production de mélatonine :

Voici une fiche pratique qui, bien appliquée, permet très concrètement de gagner plusieurs heures de sommeil.
Plus de détails

 

 

 


 

Voir aussi :

- Prendre connaissance de la fiche autothérapie relative à l'utilisation du GSM (portable).

- Plus d'infos sur la pollution particulière des Téléphones sans fil (type Dect etc.).

 

Retour au début de cette page consacrées aux pollution électromagnétiques et leurs effets nocifs sur la santé.

 


PREVENTION ET PRECAUTIONS

Les champs électriques sont arrêtés par les obstacles, mais le métal, le bois, le plâtre rayonnent les CE.
Les champs magnétiques sont plus difficile à gérer, car traversent la plupart des matériaux : attention aux lignes électriques extérieures, appareils des pièces voisines,... .
Dans la pratique, même s'il s'agit de phénomènes différents avec des propriétés différentes, on ne distingue par les CE des CM. D'ailleurs, les détecteurs perçoivent un champ dans sa globalité électromagnétique et la plupart des précautions à prendre concernent indistinctement les deux.


D'une manière générale, il convient de :
S'éloigner des sources de champ et éloigner les appareils électriques du lit.
Raccorder à une bonne prise de terre tous les éléments métalliques de l'habitation (inférieure à 10 ohms si possible).
Raccorder les appareils électriques à la terre (câble 3 conducteurs).
Faire passer les fils électriques " aller ", " retour " et " terre " dans la même gaine.
Veiller à une distribution " en épi " des conducteurs électriques (pas de boucles fermées).
Utiliser du câble blindé dans certains cas (raccorder le blindage à la terre). Un câble blindé " simple " annule le champ électrique. Un câble " torsadé " (ou utilisant un blindage à base de matériaux ferromagnétiques) réduit également le champ magnétique. Intéressant losqu'on est obligé de faire passer une rallonge derrière la tête de lit pour raccorder les lampes de chevet.


Utiliser un (ou des) interrupteur automatique de champ (substitue une tension continue de quelques volts aux 220 volts alternatifs du secteur, lorsqu'aucun appareil n'est en fonctionnement sur le circuit raccordé à l'interrupteur de champ). Un investissement de l'ordre de 1 600 F qui, bien utilisé, a pour effet de couper l'essentiel des CEM du logement pendant toute la nuit et une bonne partie de la journée.
Brancher la fiche de toutes les lampes dotées d'un interrupteur de manière à couper la phase et non le neutre (vérification avec un tournevis testeur ou un détecteur de champ).

Dans le cas de points d'allumage multiples pour un couloir ou une pièce (au delà de deux généralement) utiliser des téléérupteurs basse tension.
Vérifier que personne ne dort derrière une cloison contre laquelle est posée une T.V. ou un ordinateur
Ne pas dormir à proximité du coffret électrique (compteur, tableau).
Ne pas dormir au-dessus de masses métalliques (voiture dans le garage, chaudière...).
Ne pas dormir sous l'axe de l'antenne Tél. é.
Supprimer ou couvrir les miroirs importants (armoire à glace, coiffeuse) qui réfléchissent et amplifient ainsi les effets des rayonnements.

 

Raccordement à la terre :

L'absence de raccordement correct à la terre est très courant dans les maisons mêmes récentes ! De plus, l'erreur (même si autorisée) est de placer la terre en fouille sous la maison au lieu de la placer 2 à 3 piquets de terre (distant d’au moins 2m) à au moins 4 mètres de la maison, dans un endroit dégagé, le plus humide possible et  au nord-ouest (à la sortie des réseaux cosmobiologiques ; notez que au dessus du niveau de la terre la sortie de ces réseaux est au sud-est (les réseaux forment en effet une bouche).

Voici une fiche pratique qui vous permettra de réaliser votre terre aux plus hautes normes possibles ; en optimisant la qualité de mise à la terre des appareils électriques et des masses métalliques (poutres, escaliers, gouttières, portes de garage, sommiers..., car ils opèrent comme une antenne et augmentent la propagation des pollutions électromagnétiques), meilleurs seront le sommeil et l’ambiance agréable de la maison. Si la qualité du sommeil persiste à ne pas être satisfaisante, lire attentivement la fiche Mieux Dormir.

Retour au début de cette page consacrées aux pollution électromagnétiques et leurs effets nocifs sur la santé.


Ecrans d'ordinateurs :

- les écrans les plus récents sont les mieux protégés (voir plus loin "Vers de nouvelles normes"). Un écran portant l'indication "low radiation" sur sa face avant est un minimum (à partir de 1990)
- certains filtres d'écran, dotés d'un fil de terre, protègent des CE (à condition bien sûr de les raccorder à la terre) mais pas des CM. Certains systèmes (rares) protègent des deux
- plus le fond de l'écran est clair, plus il irradie : baisser la luminosité ou mieux, choisir le mode "caractères blancs sur fond bleu" (ex. Word 97 : aller dans Outils > Options > Général et cochez "texte blanc sur fond bleu"). On peut réduire la radiation à 2 ou 3 cm de l'écran, contre 30 cm avec un fond blanc et une luminosité normale
- placer une tourmaline noire sur ou à côté de l'écran (cette pierre réduit l'effet des CEM mais n'agit pas sur le champ lui-même)
- placer un cactus "sereus peruvianus" ou "monstuosus" près de l'écran (idem)
- placer un peigne devant ou sous l'écran, dents vers lui (ou sous le clavier - plus discret), afin d'utiliser les propriétés des "émissions de forme"
Les trois derniers moyens n'ont rien de scientifique au sens habituel du terme. Ils reposent sur les constats sensitifs que peuvent faire des radiesthésistes, et sont en relation avec la nature "subtile" de l'être humain.

Et pour se " décharger " ?

Après avoir été exposé à des CEM (T.V., ordinateur, proximité immédiate d'appareils électriques ou de points d'éclairage, surtout halogènes ou fluorescents) on peut " évacuer " la charge accumulée dans le corps très simplement : la douche est le moyen le plus efficace, mais encore passer les mains sous l'eau pendant 1 minute, se mettre en contact avec une " terre " (partie métallique apparente d'un radiateur, borne de terre d'une prise) ou, à l'extérieur, mettre les mains dans l'herbe pendant 1 minute.

 

Voir aussi la fiche auto-thérapie résumé pour optimiser son repos par rapport aux sources de pollutions électromagnétiques.

Retour au début de cette page consacrées aux pollution électromagnétiques et leurs effets nocifs sur la santé.



VERS DE NOUVELLES NORMES

L'Organisation Mondiale de la Santé a lancé en 1996 une étude sur les effets des CEM sur la santé : les conclusions ne seront connues que dans quelques années.
Une " résolution sur la lutte contre les nuisances provoquées par les rayonnements non ionisants " est parue au Journal Officiel des Communautés européennes du 25/07/94. Elle demande des mesures réglementaires, des études, des dispositions particulières pour les lignes haute tension, un système harmonisé de mesure et de calcul des CEM et un programme de recherche.

Grâce à elle, les normes suédoises pour les écrans de visualisation ont été intégrées dans la directive européenne 90/270/CEE. Elle demande également la modification d'une autre directive (92/75/CEE) afin que l'indication de la consommation en énergie des appareils domestiques soit complétée par une information sur les champs générés, en fonction de la distance et du type d'utilisation.
En Europe, des prénormes datant de 1995 sont testées avant de devenir des normes (ENV 50166-1 - basses fréquences 0 Hz à 10 kHz, ENV 50166-2 - hautes fréquences 10 kHz à 300 Ghz).

Concernant les écrans d'ordinateurs, après les premières recommandations établies en 1987 par en comité, à la demande du gouvernement suédois (MPR 1), ont été définies les recommandations MPR 2 (1990) qui ont été adoptées par une majorité de constructeurs (écrans " low radiation "). La Confédération Générale des Fonctionnaires et Employés de Suède a, depuis, établi une série de recommandations de plus en plus sévères : TCO'92 (niveaux de radiations et réduction de la consommation électrique), TCO'95 (recyclage des écrans, substances dangereuses), TCO'99 (ergonomie visuelle et sensibilité aux CEM, économie d'énergie, écologie).
Précisément, en matière de CEM, la TCO'99 indique les niveaux maximum suivants :
CE : en-dessous de 10 V /m, de 2 Hz à 400 kHz, dans un rayon de 50 cm
CM : en-dessous de 200 nanoTesla, de 5 Hz à 2 kHz, à 30 cm de l'écran et 50 cm autour.

Retour au début de cette page consacrées aux pollution électromagnétiques et leurs effets nocifs sur la santé.



CONCLUSION

Etre informé des problèmes possibles, vérifier son installation électrique, est à la portée de chacun. Etre convaincu de l'intérêt de le faire et chercher à limiter la pollution est une question de conviction personnelle.
Les personnes sensibles aux CEM ont, en ce sens, une certaine chance : celle de s'inquiéter plus tôt que les autres et de prendre les dispositions voulues. Les autres y viennent parfois aussi, mais beaucoup plus tard. Peu sensible ne signifie pas peu exposé et l'effet cumulatif va jouer son rôle.
Dans une approche pragmatique et loin de toute considération scientifique, on peut aussi se dire que "si ça ne fait pas de bien, ça ne peut pas faire de mal" de prendre certaines précautions.
Traiter le problème des pollution électromagnétiques n'est, évidemment, qu'une facette des effets de rayonnement que l'on peut subir dans l'habitat ou le lieu de travail.
Une fois le problème des CEM résolu, il reste les veines d'eau souterraines, les réseaux cosmo-telluriques, les failles, les matériaux de construction, l'aération des locaux, la couche d'ozone, les poussières et les acariens, le bruit, la lune, les taches solaires, les formes des objets, les couleurs, les déchets polluants, le radon et "autres joyeusetés" !

Ce dossier a été élaboré sur la base d'un article de M. Claude BROSSARD, Association Maîtrise des Environnements Electromagnétiques, paru dans la revue Biocontact - déc. 97. Il a été complété par des éléments d'expérience personnelle.

Retour au début de cette page consacrées aux pollution électromagnétiques et leurs effets nocifs sur la santé.



Pour en savoir plus …
Pourquoi et comment mesurer les champs électriques et magnétiques 50/60 Hz
J.M. Danze - P. Le Ruz - R. Santini - M. Bousquet - J.L. Mercier (éd. Encre)
Notre santé face aux champs électriques et magnétiques
R. Santini (éd. Sully)
L'homme électromagnétique
C.W. Smith - S. Best (éd. Encre)
Ces ondes qui nous soignent
R. Le Lann (éd. J'ai lu "Aventure secrète")
Habitation et santé
J.P. Dillenseger (éd. Dangles)

 

ou participer à un Atelier organisé sur ce thème

 

Retour au début de cette page consacrées aux pollution électromagnétiques et leurs effets nocifs sur la santé.

 

 

Cette page est généralement classée N°4 (sur 371.000 pages) sur Google (recherche sur le mot

"pollutions électromagnétiques")

 

 

Lu  sur : http://www.nidhogg.org/EMF/microTesla.htm :Mesure des champs électromagnétiques en microtesla (µT)

 

Le microTesla : Qu'est-ce que c'est ?


Unités de mesure de l’induction magnétique : le tesla (T), le millitesla (mT), le microtesla (µT), le nanotesla (nT) et anciennement le gauss (G).

1 G = 10-4 T donc 1 G = 100 µT et 1 mT = 10 G
(rappel : 1 T = 1 000 mT = 1 000 000 µT = 1 000 000 000 nT)

  • Le champ magnétique terrestre vaut de 24 à 45 µT (0,24 à 0,45 G) à l’équateur et de 62 à 70 µT (0,62 à 0,7 G) aux pôles [Ndlr :DMFF98 p. 68]. Ce champ ne perturbe pas les êtres vivants, car il est continu et non alternatif de telle sorte qu’il n’induit normalement pas de courant électrique dans les corps conducteurs.
     

  • Le courant électrique alternatif circulant dans un fil conducteur induit un champ magnétique alternatif qui peut à son tour induire un courant électrique alternatif dans un autre conducteur. Pour un local habité, la recommandation européenne de juillet 1999 indique que ce champ magnétique alternatif (50 Hz) ne doit pas dépasser 100 µT (1 G) en valeur de pointe (restriction de base). Au-delà de cette valeur, le courant qui est alors induit dans le corps humain (puisque celui-ci est conducteur) risque d’interférer avec les courants endogènes et de venir ainsi perturber le fonctionnement de l’organisme. Depuis février 2000, la Suisse s'est dotée d'une norme beaucoup plus restrictive, appliquant ainsi le principe de précaution ; La valeur, pour des locaux dits sensibles (hôpitaux, écoles, habitations), ne doit pas dépasser 1µT.
     

  • A titre d’exemple, on peut mesurer un champ de 250 nT (2,5 mG) à plus d’un mètre d’un four à micro-ondes en marche. A 10 cm du four, cette valeur est multipliée par 100 (25 µT – 250 mG).

 

 

 

Les tumeurs au cerveau et les maladies provoquées par les ondes électromagnétiques :

ne pas laisser dire n'importe quoi !

 

 

RESUME : Attention à la désinformation ! Grâce aux découvertes de la psychobiologie moderne, on sait maintenant qu'il n'y a aucun agent ou facteur extérieur qui serait le responsable principal de l'apparition d'une maladie etc. ; en revanche, ce type de déclencheur va sans doute avancer l'apparition d'une maladie (somatisation), augmenter les effets indésirables d'une maladie en l'aggravant, pour ensuite en retarder la guérison.

 

 

    En ce qui concerne par exemple l’impact réel des portables sur la santé, il serait une erreur de penser qu’à eux seuls ils provoquent des maladies, à la lumière de ce que la Psychobiologie moderne nous a fait découvrir ; en revanche, il est certain que l’utilisation mal appropriée des portables  et la déficience de prise en compte correcte des autres sources de pollutions électromagnétiques (voir fiche autothérapie) fragiliseront le terrain personnel ; les maladies qui seraient soit présentes, soit à venir, se développeront alors dans des conditions bien plus souffrantes, voire laissant au patient un temps de rémission plus court. Par analogie, une alimentation saine permettra au corps de pouvoir mieux supporter les maladies et en phase de réparation, d’en raccourcir la durée, autant que d’en diminuer les effets inconfortables.

 

    Fort de ses fameuses découvertes, le célèbre professeur Henri Laborit avait déjà observé que "la séparation entre l'esprit et le corps est sans doute un des concepts les plus difficiles à détruire, car fondé sur une apparente évidence" C'est ainsi que : "[...] pour faire une infection ou une affection néoplasique [Ndlr :cancer], il ne suffit pas d'un contact avec un microbe ou un virus ou un irritant local chroniquement subi. On a trop focalisé sur le microbe, le virus ou le toxique cancérogène [en l'occurrence les champs électromagnétiques comme ceux produits par le GSM] et pas assez sur le sujet, sur son histoire passée et présente, ses rapports avec son environnement. Les toxiques eux-mêmes doivent sans doute présenter une toxicité variable suivant le contexte et le statut social de l'individu qu'ils atteignent. [...]"
 

   La psychobiologie moderne a en effet montre que l’origine des cancers, maladies etc. était l’expression d’une situation conflictuelle non résolue qui se biologise par l'effet d'inhibition de l'action, comme l'a superbement démontré le Pr Henri Laborit : cette somatisation évite de mettre le sujet dans un état de stress nettement plus supportable et ensuite donner une indication sur ce qui est à résoudre ; prétendre que les maladies sont causées par une incidence extérieure (exogène) au sujet reviendrait à prétendre que, lorsque quelqu’un est atteint par une balle tirée par un fusil, la cause réelle de son traumatisme est la balle, alors qu’il faudrait en aller chercher la vraie cause ailleurs : plutôt du côté du ‘sujet’ qui a appuyé sur la gâchette et mieux encore en identifiant le conflit qui a été à l’origine de cette balle tirée et qui met en jeu notamment l'état psychique et le vécu de la personne atteinte..

   

    C’est cette situation conflictuelle apparait comme la cause réelle du traumatisme subi. Un autre exemple : lorsqu’il y a un incendie, il y a des pompiers sur les lieux. On commettrait alors la même erreur en prétendant que les pompiers sont la cause de l’incendie, car apparemment, chaque fois qu’il y a un incendie, il y a des pompiers : mais il s'agit donc une fausse adéquation (confusion entre corrélation ou 'facteur de risque' et lien de cause à effet). Comme le dit bien Richard Sünder, c'est une affaire de syntaxe : c'est le sujet (dans son psychisme) qui agit (verbe) sur quelque chose (complément d'objet) ; et donc l'objet (symptôme, somatisation) ne sera donc jamais la cause, le facteur, mais bien la conséquence d'une action du sujet via le verbe. (Médecine du mal, médecine des mots). Malheureusement, la médecine conventionnelle est rivée sur le symptôme qui affecte l'organe ou la fonction et croyant dogmatiquement y trouver la cause du mal qui y est diagnostique et la recherche scientifique conventionnelle nourrit un tel ancrage obsolète (en savoir plus sur la psychobiologie qui a démontré à suffisance que la cause est en amont et donc pas en aval, dans la matérialité des choses au détriment de la prise en compte pour tant incontournable et sine qua non des facteurs psychiques)....

 

    C'est ce qui fait que tous nous ne sommes pas égaux face à quelque pollution que ce soit ; il y a donc un intérêt majeur à en supprimer les causes matérielles et à tout le moins à en diminuer les effets néfastes au cas où on ne peut pas intervenir sur leurs provenances et surtout sur les véritables facteurs suivant la confirmation psychique propre à chaque individu et qui fait toute la différence par rapport aux effets observés (quantitativement et qualitativement) en présence de pollutions électromagnétiques (lesquelles ne se révèlent alors que de simple déclencheurs, mais donc pris la plupart du temps pour des causes réelles).

 

 

 

Retour au début de cette page consacrées aux pollution électromagnétiques et leurs effets nocifs sur la santé.

 

"Le dépistage des pollutions, les conséquences sur la santé, les solutions" article de Benoît loupe :

   http://www.pso.be/media/txt/habitat_sain.pdf

 

"Pourquoi je suis mal dans ma maison" : découvrir les principales sources de pollutions géobiologiques.

 

Plus de détails sur le travail en géobiologie : "Géobiologie ou Géobiothérapie ?".

Plus de détails sur les nocivités réelles des GSM (portables) ; livres existant sur le sujet.

Prendre connaissance de la fiche auto-thérapie relative à l'utilisation du GSM (portable).

Plus d'infos sur la pollution particulière des Téléphones sans fil (type Dect etc.).

Une pétition européenne pour limiter les pollutions dues aux antennes relais.

 

En savoir plus sur les causes, les précautions à prendre dans sa maison concernant l'électricité domestique avec la référence de livres sur le sujet.

Autre lien intéressant offert par "Nouvelles Clés " : ' la Fée Electricité' .

En savoir plus sur l'hypersensibilité à l'électricité et ses conséquences pour la santé.

 

Découvrir sous forme d'une fiche pratique, comment faire pour mieux dormir en optimisant soi-même les paramètres géobiologiques.

 

Lire aussi les dangers encourus quand on se trouve à la station d'essence, portable allumé

 

Découvrir pourquoi ne pas utiliser de "prothèses " dans le cadre de corrections géobiologiques.

Pour le travail de géobiologie sur place

 

Voir les Ateliers  et conférences proposés ; pour les dates consulter aussi l'agenda.

 

 

 

 

 

Cette page est généralement classée N°4 (sur 371.000 pages) sur Google (recherche sur le mot

"pollutions électromagnétiques")

 

 

 

Contenu de cette page avec des liens directs vers les sujets :

FAQ (questions & réponses)

L'électricité et les êtres vivants

Champs électriques et champs électromagnétique dans son habitat

Les effets biologiques des pollutions électriques.

Où et quand sommes-nous exposés ?

Les animaux sont très sensibles à de telles manifestations.

Que pensez des téléphones, alarmes, et autres micro-ondes ?

Quelles précautions prendre donc ?

Vers de nouvelles normes.

Les tumeurs au cerveau et les maladies provoquées par les ondes électromagnétiques

Découvrir les activités que nous vous proposons sur ce qui touche la géobiologie.

Dates et lieux des ateliers concernant le traitement des pollutions électromagnétiques

Témoignages de participants à ces ateliers

 

 

 

                                                        

-----------------------------------------------------------------------------

 

Ce qui expliquerait la survenance des maladies :

Ce qui se passe lorsque la peur de... (exemple : attraper une maladie) ne se résout pas.

Un cas surprenant : un cytomégalovirus qui fait une volte-face étonnante !

Exemple de guérison avec l'aide de la psychobiologie (col de l'utérus)

D'autres cas de mal-à-dire qui se forgent dans le ventre maternel.

Les hamsters enfumés (tabac) attrapent-ils le cancer

Le cerf qui perd son territoire et l'infarctus ?

"Le langage de la guérison" (J.-J. Crèvecoeur)

Ce qui se passe lorsqu'une brebis s'égare.

Ne vous agrippez pas à la grippe !

 

 

 

Là où la psychobiologie moderne rentre en résonance avec les médecines primitives :

       "Que notre vie intérieure s’enlaidisse et nous risquons fort de tomber malades ? (...)

 On sait bien que les traumatismes affectifs, les ruptures, les non-dits graves, les amertumes, les haines…

         sont autant de “laideurs intérieures”, qui provoquent notamment des cancers" :

lire le passionnant article de Nouvelles Clés en annonce du livre

"Les Clés de la santé indigène" (Jean-Pierre Barou & Sylvie Crossman aux éd. Balland)

 

En savoir plus sur la psychobiologie.

 

 

Ateliers proposés ; pour les dates consulter l'agenda

 

 

                             Principaux domaines abordés sur le site Retrouver son Nord :

                                                      Santé  -  Dépendances  -  Couple  -  Famille  -  Habitat  -

                                                      Développement personnel & psychothérapie  Autarcie

                                                                envoyer un courrier à  Retrouver son Nord  vos avis reçus sur nos activités et sur ce site 

                                                        Pour être informé des nouveautés via la NEWSLETTER,

                                                                              laissez-nous votre adresse

                                                                                      en cliquant sur :

                                                                                 

                                                                      

                                                                 Découvrir ce que nous proposons en séance

 

                                                                                             retour à laa page d'accueil