Les secrets de famille (Psychogénéalogie)

(transgénérationnel)

 

© Baudouin Labrique

 

"L'enfant a toujours l’intuition de son histoire.

Si la vérité lui est dite, cette vérité le construit."
Françoise DOLTO

 

Cette page est généralement classée N°1 (sur 1.480.000 pages) sur Google (recherche sur le mot

"secret de famille")

 

 

 

 

Contenu de cette page avec des liens directs vers les sujets :

Dernières mises à jour :¨

¨ Secrets de famille et thérapie

Qu'est-ce un "secret de famille" ?

¨ Que dissimulent ces secrets ?

¨ Quand un secret se manifeste dans un rêve.

¨ Quand un secret se manifeste au travers de syndromes d'anniversaire.

¨ Jusqu'à quand faut-il remonter pour en trouver la source ?

¨ Qui parmi les descendants sont visés ?

¨ Quelles conséquences pour celui qui les portent ?

¨ Quand psychobiologie et psychogénéalogie unissent leurs efforts.

¨ Tout membre écarte doit être remplacé

¨ La Géobiothérapie permet aussi l'émergence de secrets

¨ Si on est porteur d'un secret qu'on n'arrive pas à livrer

Les célèbres secrets.

Reportage d'André Morinet journaliste de France 5 (Vidéo)

Que se passe-t-il quand nous livrons un secret à celui qui en est porteur.

L'influence de nos ancêtres sur notre vie.

Les syndromes d'anniversaire cachent des secrets.

La naissance est au coeur des programmations transgénérationnelles.

Le choix du prénom est-il le fait du hasard ?

Le coupe est aussi le reflet de telles transmissions.

Des outils personnels vous seront présentés lors des séances pour mettre au jour ces programmations

et vous permettre de vous mettre sur le chemin pour vous en libérer définitivement.

 

 

 

 

 

 

Ce que la psychogénéalogie apporte sur le plan thérapeutique

"C'est une méthode d'investigation extrêmement rapide. En une dizaine d'heures, on peut appréhender l'origine de certains problèmes. Mais savoir est une chose, intégrer et guérir en est une autre."       Chantal Rialland, psychothérapeute.
 

La mise au jour des valises transgénérationnelles fait partie de ce qu'offre l'approche en psychogénéalogie ; celle-ci est un des outils psychothérapeutiques faisant partie des approches systémiques mais pas une méthode thérapeutique en tant que telle ; elle part de la constatation que le premier système auquel chacun de nous appartient et dès la conception est la famille. Les maux "transgénérationnels" se résolvent plus aisément à la condition non seulement de chercher, MAIS aussi de solutionner ce que PERSONNELLEMENT nous avons à comprendre, grâce à elles, au travers de ce qui nous arrive dans notre PROPRE vie. et qui se manifeste au travers de conflits en écho… Rien ne sera solutionné en profondeur si on se limite à ne recourir qu'à ce seul outil ; pour être efficace il doit nécessairement s'intégrer  dans un processus psychothérapeutique approprié et dont le patient doit rester du début à la fin le chef d'orchestre.

Faute d'aller jusqu'au bout de ce processus thérapeutique, certains, par exemple, éduquent leurs enfants en passant d'un extrême à l'autre ayant souffert d'une attitude (ressentie comme trop) autoritaire durant leur propre enfance, ils sont conduit  alors à opter pour une éducation (ressentie comme trop) laxiste et vice versa ; ils veulent alors à tout prix faire échapper leur progéniture des souffrances qu'ils ont endurés sans se rendre compte qu'alors elle va affronter des souffrances d'une autre nature, l'excès nuisant en tout. Comme le dit Chantal Rialland, condamnés à reproduire ultérieurement leurs identifications d’enfant et parfois à notre insu.

Il y a donc des répétitions de scénarios qui s'expriment à l'opposé  de ce qui avait été vécu conflictuellement dans la famille, mais qui expriment alors d'autres conflits, parce que la situation engendrée est vécue dans la souffrance et l'impuissance. Les maladies dites héréditaires, génétiques ne sont alors que des conséquences mais pas des causes  : des solutions gagnantes (parce qu'on en connaît les résultats : on y a survécu et c'est cela qui compte et on est alors fidèles à ses ancêtres, suivant cette loi de "loyauté familiale invisible").

En résumé, ne pas croire que parce qu'on aurai pris conscience, voir solutionné symboliquement le conflit transgénérationnel (ex. via des constellations familiales)  on pourra faire l'impasse sur la résolution du conflit personnel en lien.  cf. "Constellations familiales, oui mais !"

Ces approches thérapeutiques sont bien sûr intégrés dans le cadre des séances que nous vous proposons.

AVERTISSEMENT IMPORTANT :

nous n'adhérons en aucun cas à la Biologie-Totale

que nous refusons vu les dérives qu'elle génère

par manque criant de précaution, d'éthique et de déontologie appliquées.

(Voir notre avis).

Tout autant, nous ne cautionnons en aucune manière

les comportements intégristes et outranciers du Dr Hamer.

Deux chapitres du livre écrit par Baudouin Labrique,

"Quand les thérapeutes dérapent" y sont consacrés.

 

 

 

 

 

Qu'est-ce un secret de famille et comment s'active-t-il ?

© Baudouin Labrique

 

"Un secret a toujours la forme d'une oreille. " Jean Cocteau.
 

 

Un secret peut tout simplement être quelque chose qui "n'est pas dit", même sans raison consciente ou inconsciente particulière. Le fait qu'il soit attaché à une souffrance non cicatrisée, une situation conflictuelle non résolue suffit pour qu'il soit alors porteur alors d'une mémoire à transmettre au travers des générations suivantes avec le vain dessin qu'un descendant résolve la problématique associée.

Ces secrets dissimulent des faits, des vérités, des actes ... qui sont empreints de sentiments de honte, de regret, et de souffrances dont l'occultation a été le seul moyen trouvé et admissible pour apporter un soulagement temporaire. Ainsi un homme se prénommant Richard et dont l'existence ne baignait pas dans l'abondance, contrairement à ce que son prénom porterait à le croire ! En séance, il vient me demander pourquoi donc il reste dans la disette, alors qu'li ne ménage pas ses efforts pour augmenter ses revenus.

Il m'apprend qu'il porte le prénom de son grand-père paternel mais qu'il ne sait rien de lui. Après avoir interrogé son père qui enfin lui "crache le morceau", il m'annonce que son père lui avait donné ce prénom pour le rendre riche et en tout cas compenser l'énorme perte financière subie par son grand-père lors du crash de 1929 ! Ici encore, ayant la programmation de résoudre un conflit qui ne lui appartenait pas, ne le sachant pas, il ne pouvait donc pas sortir de cette programmation. Grâce à un accompagnement psychothérapeutique qui lui a permis de comprendre et de mettre en action la nécessite de se libérer de cette mémoire, il a pu progressivement et sans faire d'efforts particuliers, retrouver le chemin de l'aisance financière. Rares sont les prénoms qui ne sont pas porteurs de "valises familiales" ; les décoder par vous-mêmes, par exemple au moyens des outils qui sont proposés sur ce site, offre toujours un précieux enseignement pour mieux se connaître au travers de ce qui ne nous appartient pas. Voir aussi ce que peuvent cacher et révéler les prénoms d'un point de vue transgénérationnel.

Les secrets se manifestent aussi au travers des rêves. Quatre frères dont l'un lassait les autres à raconter inlassablement le même cauchemar : il se voyait monter dans un train et puis pénétrer dans un tunnel et se réveiller alors brusquement et en pleurs ! Après un courte investigations familiale, on lui lâche le secret : son grand père avait été emmené par train vers les camps de la mort !

Un secret peut aussi se manifester au travers de ce qu'on appelle des syndromes d'anniversaire. Il s'agit alors par exemple, d'une naissance dont la date coïncide avec la naissance, le décès, un événement particulier d'un aïeul. La simple mise au jour des arbres généalogiques en indiquant les dates clés permet la plupart du temps de mettre en lumière de tels syndromes et de pouvoir commencer à lever les secrets dont ils sont les gardiens.  

 

 

La résurgence du secret dans la vie de celui qui le porte, peut prendre des années, comme ne pas arriver du tout dans la vie de la personne qui porte le secret ; alors le secret tait partie de l'héritage psychique familial ; cette transmission ne se fait en général que durant les quatre générations suivantes. Donc, concrètement, le plus loin où se situe de telles mémoires actives est la génération des arrière-grands-parents. 

Qui parmi les descendants sont visés ? Les transmissions sont en lien étroit avec les programmations spécifiques de "nais-sens"  de certains descendants ; en effet, notre incarnation a d'abord comme mission de perpétuer l'espèce, la famille et particulièrement de veiller à reproduire en tout ou en partie la vie d'un ancêtre, de réparer aussi sa" faute", de combler ses manquements ... (cf. la psychogénéalogie). Bien plus encore, ces passages du secret à porter respectent des sortes de familles dans la famille que sont les rangs de fratrie.

Quelles sont les conséquences pour la personne qui porte (sans le savoir) un ou des secrets de famille ? Tout ce qui se trouve dans l'inconscient et qui est souffrant est destiné tôt ou tard à suivre un chemin vers la libération. Cette intense mais inconsciente occupation de l'esprit capte et utilise dans le cerveau et l'organisme une partie de l'énergie vitale proportionnelle au nombre des secrets et à l'intensité de la souffrance qui y est associée. Cela peut aller jusqu'à avoir l'impression d'un autre vit en nous, qu'on n'est pas dans sa "vraie vie" et aller jusqu'à entrainer des problèmes de pertes d'identité. Cela aussi peut générer des somatisations.

Ainsi le cas de cet homme qui vient me trouver parce qu'il souffre de douleurs thoraciques qu'il ne supporte pas psychologiquement et dont il vient pour me demander le sens psychique caché. La psychobiologie, ou traduction somatique d'une problématique psychique fait partie des approches qui sont utilisées en Psychothérapie Quantique. Ici encore, une belle occasion a été donnée de pouvoir mettre en passerelle cette approche psychosomatique avec les outils de la psychogénéalogie. Il m'apprend que ce mal le prend depuis peu de temps et qu'il va avoir trente-huit ans. La conversation se branche sur son père mais qu'il n'a pas beaucoup connu et dont il ne connaît pratiquement rien : il était tout petit enfant lorsqu'il est mort. Sa mère a toujours évité de parler de lui et il ne sait même pas quelle maladie l'a emporté. De retour en séance après avoir interrogé sa mère, il me livre que son père est mort à l'approche de ses .... trente-huit ans et d'une crise cardiaque ! Un bel exemple pour montrer qu'un secret de famille, telles que les circonstances de la mort du père se révèle alors au travers d'un syndrome d'anniversaire.

 

Ici encore, s'active une loi transgénérationnelle essentielle : toute personne qui a un lien affectif puissant avec une autre personne fera en quelque sorte partie de sa famille, de son clan ou troupeau familial, même s'il n'y a pas de lien généalogique  ; même, s'il s'agit dune fausse couche, d'une HIV ...tout membre écarte d'un tel groupe (dans la douleur et dans la mesure où cela a engendré une situation conflictuelle non résolue) doit être représenté par un descendant et cela peut aller jusqu'à comme l'investir totalement. Il pourra alors y avoir entre ces deux personnes des liens de ressemblances physiques, psychiques et des événements à des âges précis qui seront communs aux deux personnes, comme pour bien en indiquer le "rail" commun, les liens qui les unissent (cf. les syndrome d'anniversaire). Le choix du prénom offre ici encore une précieuse piste ; que pensez alors des cas om le père choisit pour sa fille, sciemment ou pas, le prénom que portait son premier amour déçu mais occulté ? Cela ne peut alors que créer des tensions dans le couple des parents et, par exemple, créer une trop grande proximité entre le père et sa fille. Celle-ci peut alors croire qu'elle ne correspondra jamais à ce qu'on attend d'elle, ce qui pourra à terme engendrer des comportement suicidaires, anorexiques ou boulimiques, de dépendances diverses qui permettent alors de décoller (alcool : a privatif + colle) de celui qui est trop proche ... 

L'approche de la Géobiothérapie peut aussi permettre l'émergence de secrets liés à la naissance de quelqu'un et qui peuvent, dans l'exemple suivant, générer un inconfort permanent comme un sommeil perturbé et ce depuis la naissance. En fait, cette approche bien conduite permet de mettre au jour les informations stockées dans la mémoire des murs, des objets et des empreintes énergétiques diverses associées. Lors d'un travail en géobiothérapie, je veille à ignorer les raisons pour lesquelles on me fait intervenir ni l'histoire et le vécu des habitants ; cela permet de travailler à l'aveugle et rend les résultats d'autant plus crédible et interpellant pour les habitants.

Lors de l'une de ces interventions, je découvre un champ électromagnétique subtil qui exprime une mémoire de mort (2,0 sur l'antenne de Lecher) dans une armoire jouxtant à moins de 50 cm la tête de lit de la fille (unique) de la maison. Parti à la recherche de ce qui garde une telle mémoire stressante, on ne trouve rien. Suivant la demande des habitants, à la fin de ma visite, je questionne ce que cela pourrait bien signifier par rapport au vécu de leur fille. Rapidement, sa mère livre avec émotions ce qui constituait des secrets pour sa fille : les conditions de sa naissance (cordon autour du cou et décès brutal de son grand-père maternel à la fin de la grossesse). Le J'apprends alors que sa fille n'était jamais arrivée à bien dormir depuis la naissance ! Quelques semaines plus tard, le père me téléphone et fier de sa découverte, m'annonce, qu'intrigué par ce "signal de mort", il a précédé à une fouille minutieuse de l'armoire incriminée : tout au fond en dessous du carton protecteur, une enveloppe qui contenait .... le cordon ombilical séché et donc aplati de leur fille !

Mais que faire si on est détenteur de secrets et qu'on n'arrive pas à les lever, pour toutes sortes de raisons ? On peut par exemple, les consigner en détails dans une sorte de testament et donner la mission au notaire de le lire ou de le faire lire aux descendants. Françoise Dolto, psychogénéalogiste avant la lettre, invitait souvent les parents à raconter devant leur petit enfant tous les secrets dont ils étaient détenteurs ; elle avait observé que ce faisant, l'enfant sinon n'avait donc plus besoin de les activer dans s vie, du moins  en réduisait d'autant leur impact éventuel. Elle disait : "L'enfant a toujours l’intuition de son histoire. Si la vérité lui est dite, cette vérité le construit."

 

En psychothérapie, la levée des secrets de famille produit des effets bénéfiques, libérateurs sur son dépositaire qui quitte alors la mission transgénérationnelle d'en être le fidèle gardien et avec son cortège de mal-être, malaises et plus encore de maladies. La Bible dit en effet "vous payerez la faute de vos ancêtres" et cette faut est souvent cachée derrière un secret de famille.

"L'information en question porte souvent sur des éléments du passé, d'un parent, d'un grand- parent ou d'un descendant lointain, voire " de la famille " comme telle. Par exemple, il y a eu transgression d'une loi, d'une norme culturelle, voire rupture avec les croyances familiales ... suivies de conséquences plus ou moins dramatiques : emprisonnement, collaboration avec les nazis, marginalisation, abus sexuel ... Il peut s'agir aussi d'une maladie vécue comme inavouable ( psychose, suicide, violence pathologique ), ou même de l'échec douloureux d'une entreprise ( faillite ) ... Le secret peut concerner aussi le passé de l'enfant ( surtout sa filiation : insémination artificielle; père biologique autre, etc.). Mais il peut porter également sur le présent (relation extra-conjugale d'un parent; difficultés financières; maladie de l'enfant ou d'un parent; transgression actuelle de la loi ...)

(Selvini, "Secrets familiaux : quand le patient ne sait pas", Thérapie familiale, 1997, 18-2, 109-205.1997 ).

 

 

 

 

Voir aussi la liste des livres et les sites Internet sur le sujet

 

Articles intéressants sur le sujet des secrets de famille et de leurs conséquences souffrantes ::

Les étranges effets des secrets de famille par Florence Massin

Secrets de famille, confidentialité et thérapies : par le Dr Jean Yves Hayez, pédopsychiatre,

   docteur en psychologie, responsable de l'Unité de pédopsychiatrie

    aux Cliniques Universitaires Saint  Luc (Bruxelles)

 

 

 

Célèbres secrets

 

 

La boîte de Pandore...


On peut être célèbre et avoir pâti d’un secret de famille. Hergé, créateur de Tintin,

en est un bel exemple. Le secret transparaît, pour qui sait voir,

dans les aventures du reporter à la houppette :

la Castafiore serait ainsi la grand-mère de Tintin. Son père, officiellement “ orphelin ”,

 était en réalité le fruit des amours ancillaires d’une comtesse.

La famille d’Hergé n’est pas la seule à avoir couvé un tel problème. Jack Nicholson a découvert à 38 ans, dans un article du Times que celle qu’il prenait pour sa sœur était en réalité sa mère.

(lu sur "Les étranges secrets de familles" par Florence Massin).

 

Serge Tisseron en a écrit trois livres : "Tintin et les secrets de famille"

où il fait part d'hypothèses confirmées vingt ans plus tard sans un second livre

"Tintin chez le psychanalyste"  et encore "Tintin et le Secret d'Hergé"

 

 

Quand nous livrons un secret à celui qui en est le porteur inconscient

la plupart du temps, nous le délivrons ..  en respectant certes certaines conditions

(cfSecrets de famille, confidentialité et thérapies).

 

 

Reportage d'André Morinet journaliste de France 5 :

 Doit-on dire la vérité ? Le secret de famille ou le non-dit cause de multiples problèmes de construction de l'enfant. Louis Runemberg soulève le voile sur les secrets lourds et des répétitions des générations. Les blocages psychologiques sont importants et nous empêche d'avancer.

 

 

No comment !

 

 

Cette page est généralement classée N°1 (sur 1.480.000 pages) sur Google

(recherche sur le mot "secret de famille")

 

 

 

En savoir plus sur la psychogénéalogie  :

 

AIE, MES AIEUX ! 

 

Anne Ancelin Schützenberger, psychothérapeute, a démontré depuis plus de vingt ans, que le maillon que nous constituons chacun dans la chaîne des générations passées, traduit involontairement des «données» souvent souffrantes ;  celles-ci appartiennent au moins à une personne précise du passé de notre famille, qu’il est possible d’identifier avec précision.  

La mise au point d’un arbre psychogénéalogique personnel, constitue le «génosociogramme (ou génogramme)». Il exprime alors de manière évidente ces liens au travers des mêmes événements répétés de génération en génération. Les prénoms, le couple, la naissance, les syndromes d’anniversaire, les secrets de famille (voir ce lien intéressant) etc. sont aussi tous révélateurs de cette programmation venant du passé.  

Qui a choisi nos prénoms ? Est-ce vraiment par hasard ? Pourquoi nous avoir donné Tél. parrain et telle marraine ? Que nous apprennent nos prénoms au sujet de nos programmations de naissance ? Sont-ils en harmonie avec qui nous sommes vraiment ? Quels sont les messages des familles de nos parents qu’ils renferment ?  

Avant notre  naissance, nous nous trouvons au cœur des programmations de nos parents et de leur famille respective ; à notre naissance, nous avons dû inconsciemment les accepter, comme un contrat sine qua non. Cependant, elles vont  souvent à l'encontre de qui nous sommes vraiment. Par la suite, nous répétons, avec nos proches, conjoint ou enfants, des scénarios qui ne correspondent donc pas à notre moi profond. Il s’ensuit beaucoup de frustrations et de souffrances incomprises. 

Qu’à à nous dire notre couple ? Nous choisissons souvent un conjoint qui, à l’expérience, semble ne pas nous convenir du tout. Là non plus le hasard n’existe pas. Que de souffrances répétées, que de séparations douloureuses pourraient être évitées si nous comprenions réellement le sens de ces unions conjugales. Regarder à la fois dans nos enfances respectives et nos familles propres est toujours une source de multiples libérations. Les événements qui suscitent ces souffrances renferment en eux-mêmes autant de messages et d’outils libérateurs, mais faute d’en être conscients, les mêmes plats sont resservis inlassablement.  

 

 

"L'enfant a toujours l’intuition de son histoire. Si la vérité lui est dite, cette vérité le construit. "
Françoise DOLTO

 

Les secrets de famille pèsent sur tous les descendants tant qu’ils n’ont pas été dévoilés. Ils sont source de souffrances tant que nous n’avons pas réussi à nous rendre compte de leur existence ; d’autre part, ils occupent une grand partie de notre attention psychique et de ce fait, ils ne nous permettent alors pas de pouvoir nous réaliser vraiment tels que nous sommes. (lire le dossier remarquable réalisé par Alternative Santé et qui comprend une interview de Serge Tisseron).

Quant aux syndromes d’anniversaire ou répétition transgénérationnelle de divers événements à des dates anniversaires, ils sont des poteaux indicateurs pour nous dire de qui nous reproduisons le programme et de quelles façons ou encore quel est la situation conflictuelle non résolue ou, tout simplement, quelle(s) personne(s) nous recopions le vécu parmi nos ascendants.       

De quels ancêtres avons-nous donc reçu pour mission de payer les « fautes » ? Comment pouvons-nous nous en libérer définitivement ? Comment potentialiser aussi ce qu'ils renferment de positif ?  

Il s'agira surtout à faire prendre conscience de ces dettes et sera une invitation à s’interroger sur notre famille et les répercutions personnelles inconscientes, inscrites dans notre subconscient. En investiguant plus loin, le but sera enfin d’acquérir plus de liberté dans les choix de notre vie en nous dégageant de notre passé transgénérationnel. 

Des outils personnels vous seront présentés pour mettre au jour ces programmations et vous permettre de vous mettre sur le chemin pour vous en libérer définitivement. 
Ici comme ailleurs, la re - connaissance est d’abord primordiale. Ce n’est qu’ensuite, que nous pourrons en connaissance de cause mettre au point notre propre stratégie libératrice.
Comme le dit très bien Chantal Rialland : "sans prise de conscience, sans travail sur soi, nous sommes condamnés à reproduire ultérieurement nos identifications d’enfant. Parfois à notre insu."

On pourra actualiser en profondeur les éléments de découvertes présentés et mettre en place des techniques et des outils simples pour pouvoir arriver enfin à effacer toutes ces « mémoires » souffrantes et limitantes inconscientes, inscrites dans notre subconscient. Le but étant enfin d’acquérir plus de liberté dans les choix de notre vie en nous dégageant de notre passé transgénérationnel.

 

Des outils personnels vous seront présentés lors des séances pour mettre au jour ces programmations et vous permettre de vous mettre sur le chemin pour vous en libérer définitivement. 

 

Voir aussi la liste des livres et les sites Internet sur le sujet

 

Articles intéressants sur le sujet des secrets de famille et de leurs conséquences souffrantes ::

Les étranges effets des secrets de famille par Florence Massin

Secrets de famille, confidentialité et thérapies : par le Dr Jean Yves Hayez, pédopsychiatre,

   docteur en psychologie, responsable de l'Unité de pédopsychiatrie

    aux Cliniques Universitaires Saint  Luc (Bruxelles)

 

 

AU COEUR DU SECRET DE FAMILLE

 

 

retour haut de page

 

AÏE, MA NAISSANCE ! 

 

Vous vous trouvez au cœur des programmations de vos parents et de leur famille respective ; à votre naissance vous avez dû inconsciemment les accepter, comme un contrat sine qua non. Cependant, elles vont  souvent à l'encontre de qui vous êtes vraiment. Par la suite, vous répétez, avec vos proches, conjoint ou enfants, des scénarios qui ne correspondent donc pas à votre moi profond. Il s’ensuit beaucoup de frustrations et de souffrances incomprises. Des outils personnels vous seront proposés pour mettre au jour ces programmations et vous mettre sur le chemin pour vous en libérer définitivement.

Des outils personnels vous seront présentés lors des séances pour mettre au jour ces programmations et vous permettre de vous mettre sur le chemin pour vous en libérer définitivement. 

 

Plus de détails sur son " projet de nais-sens "

Voir aussi la liste des livres et les sites Internet sur le sujet.

 

retour haut de page

AÏE, MON PRENOM ! 

 

Qui a choisi mon ou mes prénom(s) ? Est-ce vraiment par hasard ? Pourquoi m’avoir donné Tél. parrain et telle marraine ? Que nous apprennent nos prénoms au sujet de nos programmations de naissance ? Sont-ils en harmonie avec qui nous sommes vraiment ? Quels sont les messages des familles de nos parents qu’ils renferment ? De quels ancêtres avons-nous reçu pour mission de payer les « fautes » ? Comment peut-on s’en libérer définitivement ? Comment potentialiser aussi ce qu'ils renferment de positif ?

Des outils personnels vous seront présentés lors des séances pour mettre au jour ces programmations et vous permettre de vous mettre sur le chemin pour vous en libérer définitivement. 

 

Plus de détails sur signification des prénoms en psychogénéalogie.

Voir aussi la liste des livres et les sites Internet sur le sujet.

Des outils personnels vous seront présentés lors des séances pour mettre au jour ces programmations et vous permettre de vous mettre sur le chemin pour vous en libérer définitivement. 

 

retour haut de page

 

AÏE, MON COUPLE !  : COMMENT CONSTRUIRE SON COUPLE IDEAL dans ces conditions.

 

Nous choisissons souvent un conjoint qui, à l’expérience, semble ne pas nous convenir du tout. Là non plus le hasard n’existe pas. Que de souffrances répétées, que de séparations douloureuses pourraient être évitées si nous comprenions réellement le sens de ces unions conjugales. Regarder à la fois dans nos enfances respectives et nos familles propres est toujours une source de multiples libérations. Les événements qui suscitent ces souffrances renferment en eux-mêmes autant de messages et d’outils libérateurs, mais faute d’en être conscients, les mêmes plats sont resservis inlassablement.

Des outils personnels vous seront présentés lors des séances pour mettre au jour ces programmations et vous permettre de vous mettre sur le chemin pour vous en libérer définitivement. 

 

 

 

Ce que la psychogénéalogie apporte sur le plan thérapeutique

"C'est une méthode d'investigation extrêmement rapide. En une dizaine d'heures, on peut appréhender l'origine de certains problèmes. Mais savoir est une chose, intégrer et guérir en est une autre."       Chantal Rialland, psychothérapeute.
 

La mise au jour des valises transgénérationnelles fait partie de ce qu'offre l'approche en psychogénéalogie ; celle-ci est un des outils psychothérapeutiques faisant partie des approches systémiques mais pas une méthode thérapeutique en tant que telle ; elle part de la constatation que le premier système auquel chacun de nous appartient et dès la conception est la famille. Les maux "transgénérationnels" se résolvent plus aisément à la condition non seulement de chercher, MAIS aussi de solutionner ce que PERSONNELLEMENT nous avons à comprendre, grâce à elles, au travers de ce qui nous arrive dans notre PROPRE vie. et qui se manifeste au travers de conflits en écho… Rien ne sera solutionné en profondeur si on se limite à ne recourir qu'à ce seul outil ; pour être efficace il doit nécessairement s'intégrer  dans un processus psychothérapeutique approprié et dont le patient doit rester du début à la fin le chef d'orchestre.

Faute d'aller jusqu'au bout de ce processus thérapeutique, certains, par exemple, éduquent leurs enfants en passant d'un extrême à l'autre ayant souffert d'une attitude (ressentie comme trop) autoritaire durant leur propre enfance, ils sont conduit  alors à opter pour une éducation (ressentie comme trop) laxiste et vice versa ; ils veulent alors à tout prix faire échapper leur progéniture des souffrances qu'ils ont endurés sans se rendre compte qu'alors elle va affronter des souffrances d'une autre nature, l'excès nuisant en tout. Comme le dit Chantal Rialland, condamnés à reproduire ultérieurement leurs identifications d’enfant et parfois à notre insu.

Il y a donc des répétitions de scénarios qui s'expriment à l'opposé  de ce qui avait été vécu conflictuellement dans la famille, mais qui expriment alors d'autres conflits, parce que la situation engendrée est vécue dans la souffrance et l'impuissance. Les maladies dites héréditaires, génétiques ne sont alors que des conséquences mais pas des causes  : des solutions gagnantes (parce qu'on en connaît les résultats : on y a survécu et c'est cela qui compte et on est alors fidèles à ses ancêtres, suivant cette loi de "loyauté familiale invisible").

En résumé, ne pas croire que parce qu'on aurai pris conscience, voir solutionné symboliquement le conflit transgénérationnel (ex. via des constellations familiales)  on pourra faire l'impasse sur la résolution du conflit personnel en lien.  cf. "Constellations familiales, oui mais !"

Ces approches thérapeutiques sont bien sûr intégrés dans le cadre des séances que nous vous proposons.

AVERTISSEMENT IMPORTANT :

nous n'adhérons en aucun cas à la Biologie-Totale

que nous refusons vu les dérives qu'elle génère

par manque criant de précaution, d'éthique et de déontologie appliquées.

(Voir notre avis).

Tout autant, nous ne cautionnons en aucune manière

les comportements intégristes et outranciers du Dr Hamer.

Deux chapitres du livre écrit par Baudouin Labrique,

"Quand les thérapeutes dérapent" y sont consacrés.

 

 

 

 

 

 

 

Pour les dates des conférences, ateliers, voir l'agenda

Retour page de présentation de Baudouin Labrique

retour à la page d'entrée de ce site

 

CETTE FAMILLE QUI VIT EN NOUS

 

Contenu de cette page avec des liens directs vers les sujets :

¨ Secrets de famille et thérapie

Qu'est-ce un "secret de famille" ?

¨ Que dissimulent ces secrets ?

¨ Quand un secret se manifeste dans un rêve.

¨ Quand un secret se manifeste au travers de syndromes d'anniversaire.

¨ Jusqu'à quand faut-il remonter pour en trouver la source ?

¨ Qui parmi les descendants sont visés ?

¨ Quelles conséquences pour celui qui les portent ?

¨ Quand psychobiologie et psychogénéalogie unissent leurs efforts.

¨ Tout membre écarte doit être remplacé

¨ La Géobiothérapie permet aussi l'émergence de secrets

¨ Si on est porteur d'un secret qu'on n'arrive pas à livrer

Les célèbres secrets.

Reportage d'André Morinet journaliste de France 5 (Vidéo)

Que se passe-t-il quand nous livrons un secret à celui qui en est porteur.

L'influence de nos ancêtres sur notre vie.

Les syndromes d'anniversaire cachent des secrets.

La naissance est au coeur des programmations transgénérationnelles.

Le choix du prénom est-il le fait du hasard ?

Le coupe est aussi le reflet de telles transmissions.

Des outils personnels vous seront présentés lors des séances pour mettre au jour ces programmations

et vous permettre de vous mettre sur le chemin pour vous en libérer définitivemen

 

 

Cette page est généralement classée N°1 (sur 1.480.000 pages) sur Google

(recherche sur le mot "secret de famille")

 

 

Principaux domaines abordés sur le site Retrouver son Nord :

 

       Santé  -  Dépendances  -  Couple  -  Famille  -  Habitat  - Développement personnel

         envoyer un courrier à  Retrouver son Nord  vos avis reçus sur nos activités et sur ce site 

                                                                            Pour être informé des nouveautés via la NEWSLETTER,

                                                                                                         laissez-nous votre adresse

                                                                                                                 en cliquant ici

                                                                                       et en envoyant tel quel le message, c'est tout !

 

                                                                        Si vous voulez faire connaître ce site à des connaissances,

                                                                     avertissez-les en cliquant ici et envoyez leur tel quel le message

                                                                                       ou avec un petit mot d'accompagnement.

              retour à laa page d'accueil